itw_august.burns.red

Passionnés et fous de travail, voici un groupe qui, au fil des années, n’a pas pris une ride ! Toujours à la recherche de nouvelles approches musicales, August Burns Red nous revient avec un album  qui en dit long sur leur implication et leur besoin de perfection. ‘Found in Far Away Places’ dont la sortie est annoncée le 29 juin prochain est une pure merveille ! August Burns Red conserve sans effort une place au côté des leaders du Metalcore de la première heure. JB Brubaker (guitariste) s’est confié à Daily Rock sur l’arrivée de ce nouveau-né.


Vous revenez nous présenter sous un nouveau label votre dernier album. Dis-nous en plus sur ce changement et sur les deux ans qui se sont écoulés avant ‘Found in Far Away Places’.
Notre contrat avec Solid State Records prenait fin et nous avons décidé d’explorer les possibilités autres qui s’offraient à nous. Nous avons donc pris plusieurs rendez-vous avec divers labels. Nous étions vraiment sur le point de re-signer sous Solid State Records car l’équipe est vraiment géniale et ils ont fait un excellent travail pour nous. En fin de compte, nous sommes arrivés chez Fearless Records pour différentes raisons. Plusieurs de nos relations nous avaient parlé très positivement d’eux. Ils nous ont fait une offre géniale et possèdent un team sur place pour nous aider à la promotion. Malgré le fait que nous soyons un peu tristes de devoir quitter Solid State Recorde, nous sommes enthousiasmés par cette alliance inédite avec Fearless Records.

Pour en revenir aux changements, votre style a également évolué avec une belle maturité. Quels seraient les virages majeurs que tu pourrais souligner concernant la composition de ce dernier album ?
Dans le passé, nous nous concentrions sur les breakdowns, nous voulions juste sonner lourd, nous compressions plein de parties musicales ensemble et nous appelions ça une chanson. Aujourd’hui je pense que l’attention est portée sur l’écriture afin de réaliser quelque chose de mémorable. Bien sûr, les breakdowns propres aux styles sont toujours présents mais il se passe beaucoup plus entre ces phases. Nous jouons dans un but et non juste pour créer des riffs cool. Les riffs doivent avoir un lien et un sens dans nos titres. Je crois que nous avons évolué de manière positive tant dans notre manière de composer que dans l’écriture des textes. Il nous faut toujours beaucoup de temps pour concevoir un nouvel album mais nous adorons le processus de création et heureusement nous l’améliorons à chaque fois.

La sortie de ‘Found in Far Away Places’ est imminente. Etes-vous confiants de l’accueil que vos fans lui réserveront ?
Je suis content et fier de cet album. Nous ne sortirions pas un disque sans être complètement satisfaits du résultat. Nous nous attendons bien sûr à diverses réactions. J’ai appris que peu importe ce que tu fais et comment tu le fais, il est impossible de plaire à tout le monde. Les gens ont leur opinion et savent ce qu’ils recherchent chez un groupe. Nous faisons toujours de notre mieux et je suis certain que la majorité de nos fans apprécieront ce dernier.

Votre façon de composer est totalement unique, il n’y a aucune règle. Est-ce que sur ‘Found in Far Away Places’ les connaisseurs peuvent s’attendre à retrouver des chansons dépourvues de couplet et de refrain comme dans ses prédécesseurs ?
Oui, nous avons toujours quelques titres qui n’ont pas de structure linéaire dans leur composition. Il y aura aussi de belles surprises, vous trouverez des sections qui ne ressembleront en rien à ce que nous avons fait dans le passé. Mes moments favoris de cet album sont ceux qui sonnent le moins Metal en soit, j’aime la diversité qu’il possède. Chaque titre possède sa propre et unique identité.
Néanmoins, il y a quelques titres plus carrés. Des parties se répètent, sans fonction de refrain mais elles apportent un lien aux chansons qui leur donne un côté bien travaillé.

Peux-tu partager avec nous une chanson que tu aimes particulièrement et nous en parler ?
Je dirais la numéro six, ’Majoring in the minors’. Cette chanson résume très bien l’entier de l’album. Elle se compose de tous les éléments propres à notre identité actuelle. Vous y trouverez des passages fracturés, lourds, des interludes Western, des solos de guitares et Jake offre un chant crié. Pas une seule partie de ce titre ne se répète, c’est l’un de mes favoris.

Avec cette sortie, vous fêtez également les dix ans d’existence d’August Burns Red. Quel est ton sentiment ?
Et bien je me sens chanceux et tellement reconnaissant de pouvoir toujours vivre cette aventure ! C’est vraiment un honneur d’avoir des fans qui s’intéressent toujours à nous, à nos compositions et qui viennent nous voir en live. Le temps passe si vite ! Je me souviens qu’enfant j’entendais souvent mes parents dire que le temps filait et maintenant, après dix ans passé auprès de mon groupe, je comprends ce qu’ils voulaient dire par là.

Pour vos dix ans, si tu faisais un vœu, lequel formulerais-tu ?
Je souhaiterais encore dix ans de magnifiques tournées et de compositions ! Nous aimons ce que nous faisons et il n’y a rien que je ne souhaite plus que de continuer avec August Burns Red à temps complet.

cd_august.burns.redFICHE CD
Nom de l’album :  Found In Far Away Places
Label : Fearless Records
Website : www.augustburnsred.com

Lisez notre chronique de ‘Found In Far Away Places’

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.