Robert Ehrenbrand (bassiste) nous livre une interview sincère et sans artifice pour la sortie du dernier débarqué : nommé tout simplement Boysetfire, c’est un échange d’intégrité et de talent, un beau moment…


Vous revenez avec Boysetfire votre nouvel album et c’est une bombe !
Merci! Nous ressentons cet album un peu comme un enregistrement de ‘Famille’ qui perpétue la lignée de While a Nation Sleeps notre album précédent. Celui-ci était bien plus sombre et par contre le dernier renferme  des nuances d’espoir ce qui est en quelque sort un nouveau terrain d’approche pour nous. C’est excitant et ça donne du punch, de l’énergie, c’est un peu plus positif si tu préfères. En gros, nous adorons!

Il y a cette chanson que je ne cesse d’écouter, elle m’interpelle…’Cutting Room Floor’. Les paroles sont complètement mariées à la composition, c’est juste magique, parfait.
Wow merci beaucoup ! C’est au fait ma chanson préférée et ça veut dire beaucoup vu que je les aime toutes… Elle est vraiment émotionnelle et touchante. Je crois vraiment que les paroles et la musique sont liées et naissent de notre échange musical et du fait d’être toujours 100% nous-mêmes, authentiques, vrais.

Depuis le début, Boysetfire conserve son style et chaque album et un chef d’œuvre ! Quel est le secret ? 
Honnêtement, je dis toujours ces trois mêmes choses aux groupes qui débutent : commence un groupe avec de vrais amis (pas simplement des pots musiciens) avec que tu as passé énormément de temps et dont tu es très proche. Sois-toi-même (si ton projet ne te même nulle part, il te représente malgré tout, tu auras pu sincèrement t’exprimer sans te vendre). Ne sois pas attaché à un quelconque résultat, aie confiance en ton intention, tes amis et profites !

Interview_Boysetfire

©Boysetfire

Vous tournez tellement et toujours avec la même passion. Qu’est-ce qui dans le live vous motive si intensément ?      
Après plus de vingt et un an ça peut paraître un peu fou mais passer tout ce temps ensemble, jouer les chansons que nous avons créées, c’est ce que nous aimons ! C’est merveilleux de s’entraider et de partager cet espace au-delà de l’être individuel que chacun de nous est.

Vous êtes comblés, que pourriez-vous encore souhaiter ?
Ma seule envie, mon seul rêve au sein de ma carrière musicale serait : encore plusieurs années d’albums remplis de sens, de tournées avec exactement et toujours ce même line-up. Tout le reste nous l’avons déjà (je parle bien sûr des choses importantes pour nous et rien à voir avec je ne sais quel statut dans les charts. Un but que nous ne chérissons pas (rires).

BSF-BSF_LP-Jacket.inddFICHE CD
Boysetfire
End Hits Records
www.boysetsfire.net

Envie de découvrir la chronique de cet album? C’est ici

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.