Tremblez heavy rockeurs européens, il semblerait qu’Armored Dawn ait aiguisé ses armes de manière un peu trop acérée ! Sur la route européenne depuis janvier, nous avons profité d’attraper au vol le passionné Timo Kaarkoski.


Vos paroles sont d’inspiration médiévales. Vous les piochez dans des livres ou dans des films?
Les guerres et les batailles sont des moments très sombres de l’humanité, et nous avons tous été affectés par elles. Mais lorsque je parle de guerres et de batailles, ce sont en fait celles intérieures. Je symbolise les démons humains avec des guerres réelles pour montrer leur côté authentique. Le morceau ‘Prison’ parle bien-sûr d’incarcération, mais la première personne qui t’emprisonne, c’est toi-même. Ces batailles sont sans fin et très douloureuses. J’espère que chaque être humain peut se motiver tel un guerrier pour combattre son quotidien.
‘Power Of Warrior’ est justement à propos de ce combat livré quotidiennement avec ce qui t’entoure et avec l’inconnu. Rechercher le guerrier en toi, c’est découvrir tes forces et tes faiblesses et se demander ce qui est bon ou mauvais. J’adore l’histoire médiévales et les batailles épiques. Je me sens comme un guerrier, et j’ai essayé de retranscrire ce sentiment de force et de puissance pour encourager les gens à ne jamais abandonner et de suivre des chemins inhabituels.

Vous utilisez également beaucoup de piano dans vos morceaux.
J’aime la combinaison guitare-piano. Je crée toutes les mélodies au piano, puis choisis une partie à développer plus en profondeur, l’envoie à notre producteur Fernando, qui, avec Rafael et Tiago, la travaillent pour donner son côté lourd et heavy-metal que nous recherchons. Je pense que nous avons passé au moins deux mois de travail par morceau, vu que chaque musicien a ses influences et qu’on finit par avoir un patchwork de rock. Vu que nous emmenons l’auditeur au Moyen-Âge, nous le mettons dans une situation musicale bien particulière, et pour cela nous avons constamment besoin d’un piano.

Vous avez choisi d’enregistrer sur bande. ..
Oui! Cela fait sa différence! Le son numérique compresse tout de manière très uniforme et cela perd son charme lorsqu’un musicien tente de sortir du lot. Les variations qu’apporte chaque musicien dans sa façon de jouer sont très importantes pour transmettre une émotion. On avait besoin de la forme la plus pure d’enregistrement.