The Widow’s Walk, le chemin de la veuve, c’est quoi ? C’est le nouvel album de The White Buffalo, ou une promenade en compagnie d’un storyteller comme on n’en fait plus beaucoup. Si le début est un peu lent, ça se réveille vers la moitié avec ‘Faster Than Fire’ qui n’en ressort que mieux avec son énergie plus punk folk. Une voix grave de baryton comme guide, on traverse l’Amérique comme une palette d’émotions : parfois country americana lente, folk entraînante, tantôt upbeat, tantôt mélancolique et soul. Les violons de ‘River Of Love And Loss’ nous plongent dans des bas-fonds noirs et sans espoir, et le rythme du titre éponyme nous enveloppe d’une façon bien étrange. Mention spéciale à la murder ballad ‘The Rapture’ montant en intensité pour devenir primitive et plein de tensions. [SL]

Note : (3,5/5)
https://thewhitebuffalo.com/

A propos de l'auteur

Articles similaires