THE OFFSPRING : LA RECETTE CLASSIQUE


La bande de Dexter Holland avait encore la chance de faire sauter la foule de Québec lors de la soirée #4 du FEQ dédié au punk. Il faut dire que THE OFFSPRING est assez familier avec le public du Québec.

C’est Tim Mcllrath et RISE AGAINST qui avait la deuxième chance de réchauffer la place pour lancer la soirée. Le quatuor de Chicago s’est avéré un choix judicieux pour amorcer une soirée punk en force.

Bonsoir mon ami!!!! Avec le titre Satellite en débutant!

We are here for the music… Nous enfilant ensuite les succès de façon successive de son répertoire engagé.
Énergique et authentique RISE AGAINST fût un super choix à en juger la réaction des poings dans les airs des festivaliers…. Hero of war et Swing Life Away acoustique nous font toujours le même effet nostalgique.

SETLIST :
Satellite
Under the Knife
Survive
The Violence
Worth Dying For
The Good Left Undone
Help Is on the Way
I Don’t Want to Be Here Anymore
From Heads Unworthy
Re-Education (Through Labor)
Hero of War
Swing Life Away
Prayer of the Refugee
Give It All
Savior

THE OFFSPRING : LA RECETTE GAGNANTE :
Quoi demander de mieux qu’un soir chaud de Juillet avec Dexter et Noodles sur les plaines. Peu de gens auraient cru que le groupe Californien créé en 1984 allaient faire sauter encore les plaines d’Abraham 40 ans après sa formation…

DEUX NOUVEAUX MEMBRES ET UN NOUVEAU TITRE : C’est maintenant Brandon
Pertzborn, qui occupe la chaise de derrière ayant rejoint le groupe suite au départ de Pete Parada. Jonah Nimoy de son côté a semblé plus effacé durant la prestation.
Le nouveau titre fraîchement sortit il y a un mois Make It Alright à reçu un accueil mitigé comparativement aux vieux succès. L’album SUPERCHARGED est prévue pour le 11 Octobre 2024.

DES CLASSIQUES INTUABLES :
On se trompe rarement avec THE OFFSPRING. Une soirée de classiques comme disait Noodles en s’amusant avec la foule sur les notes de In the Hall of the Mountain king et de Blitzkrieg Bop….
Un soir idéal pour les nostalgiques des belles années mais quelques peu redondant pour les habitués.

ILS ONT JOUÉS :
Come Out and Play
All I Want
Want You Bad
Staring at the Sun
Make It All Right
Hammerhead
In the Hall of the Mountain King (Edvard Grieg cover)
Blitzkrieg Bop (Ramones cover)
Bad Habit
Gotta Get Away
(Drum Solo)
Why Don’t You Get a Job?
Pretty Fly (for a White Guy)
The Kids Aren’t Alright
You’re Gonna Go Far, Kid
Self Esteem

En ce qui me concerne, j’ai passé un excellent moment y incluant la communion vécue en fin de show de Rise Against avec Québec.
Quelques variantes au setlist principal aurait été possiblement appréciées des fans inconditionnels. Personnellement j’aurais aimé comme dans certaines villes avoir la chance de vivre l’album SMASH en entier. Enfin, le petit nouveau Pertzborn donne vraiment un nouveau souffle à la batterie….
Sincèrement, je suis parti avec l’idée que cela fait pas mal de fois que je les vois depuis quelques années….Je repars en me disant Fuck Yah! J’y retournerais en 2025….

Photo: Festival d’été de Québec – Stéphane Bourgeois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.