Le quatuor nyonnais The Deadline Experience donne ici un bon coup de collier avec ‘Messy Places’. On parle ici de coup de collier musical, car ils ont pris leur temps avant de retourner en studio. Il leur aura néanmoins fallu presque cinq ans pour sortir un deuxième album ! Vous voulez qu’on parle de ‘Deadline’ les gars ??? De leurs débuts plutôt lourds et stoner, ils s’envolent vers un son plus pop, léger, avec une voix aux envolées lyriques : de quoi remuer la tête et troquer ses Converses pour des dancing shoes, à l’image de leur premier single ‘Ronnie’s Dance’, aux influences bien rétro sixties. La pochette témoigne de ce côté un peu plus foufou, rétro, en illustrant une bande de gymnastes masculins dans toute leur splendeur. Un ‘Messy Places’ plutôt bien propre : le groupe s’est entouré des meilleurs pour se charger de l’enregistrement (Kitchen Studio, lieu de Culte de tous les groupes régionaux) et du mix (Vincent Hänggi, connu pour son travail avec Magic & Naked). On saluera des compositions maîtrisées, et cette volonté de se pencher vers du surf-rock plutôt que de se cloisonner à son style d’origine. Mais on regrette un petit grain de folie ou un côté plus emporté sur certains titres. L’album de la maturité, pour sûr. La trentaine ayant sonné pour le quatuor, cela se ressent sur ce second opus. Ce qui n’est pas pour déplaire.

www.fb.com/thedeadlineexperience

Note : 3.5/5