Après ChangesNow, premier volet plutôt pas mal d’un vibrant hommage à David Bowie sorti en avril dernier, voici donc la suite, LiveAndWell.com. Beaucoup plus punchy, plus expérimental peut-être, mais quoi qu’il en soit, un somptueux recueil de douze titres live enregistrés pendant le Earthling Tour 1997, dans quelques-unes des meilleures salles de concert du monde comme le mythique Paradiso d’Amsterdam, ou le Metropolitan à Rio. Un David Bowie au top de sa créativité et de sa forme, savamment entouré de pointures comme Reeves Gabrel (The Cures), Gail Ann Dorsey (incontournable bassiste ayant joué avec les plus grands), Zack Alford (batteur alien des B52’s) et Mike Gardson (Nine Inch Nails, St Vincent, Smashing Pumpkins). Des enregistrements inédits, uniquement disponibles à ce jour pour les abonnés de BowieNet. Des titres plus confidentiels que par exemple le fameux ‘Starman’. Une facette à l’état brut du phénomène Bowie. À situer entre la trilogie berlinoise ‘Low’, ‘Heroes’ et ‘Lodger’, indispensables albums nés du fruit de sa collaboration avec Eno, et son épopée avec Tin Machine. Du vieux, du neuf, du hyper branché, de la distorsion, de la guitare bien rock, des p’tits coups d’acidité aux claviers, et cette voix enivrante, du plein la gueule quoi ! Du pur Bowie… D’ailleurs, cherchez pas, ce mec a toujours été non seulement où on ne l’attendait pas mais aussi à la pointe du hype. Toujours en avance sur son temps, comme un Jean Genius sorti d’une lampe magique. Même après avoir rejoint les étoiles, p… de blacks stars, il réussit encore à nous surprendre avec un truc hyper nouveau, hypra rock n’roll, hypra cool.  

www.davidbowie.com

Note : 5 /5

A propos de l'auteur

Articles similaires