Nick Cave and The Bad Seeds – Ghosteen

Le nouvel album de Nick Cave et de ses mauvaises graines a débarqué sans annonce fracassante, comme l’on découvre stupéfié une aube apaisée, après une nuit si tourmentée qu’on la croyait interminable. Ce 'Ghost...

Iggy Pop – Free

On n’imaginait pas un jour embarquer sur un bateau en compagnie d’Iggy Pop. Pourtant pour le suivre tout au long de sa dernière pérégrination musicale en forme de virée musicale hors frontières, c’est bien à ce...

Royal Blood – Les Docks, Lausanne – 20 août 2019

Placé juste avant les quatre dernières dates en open-air de leur tournée estivale, Zurich, Reading, Leeds et Rock en Seine, le concert des Docks était pour Royal Blood l’ultime occasion de se retrouver dans l’a...

Royal Blood – Les Docks, Lausanne – 20 août 2019

Attention vent de fraîcheur en vue, et on ne parle pas ici de canicule, juste de nouveauté à découvrir. A moins d’être un fan acharné du rock brut et direct de Mike Kerr et Ben Thatcher, probablement que les ti...

Gary Clark Jr – Les Docks, Lausanne – 27 juin 2019

Avec une température de plus de trente degrés à l’extérieur des Docks, on pensait bien que la soirée allait être torride. Surtout que l’on s’est vite aperçu que l’on ne pourrait pas compter sur John Dear en pre...

Galaad – Frat3r

L’histoire de Galaad, c’est un peu celle de ces graines de fleurs sublimes que l’on congèle pour en garder une infime trace, persuadés que jamais elles ne germeront à nouveau. Et dont on découvre des années ap...

Gary Clark Jr – Les Docks, Lausanne – 27 juin 2019

Est-ce que d’avoir été désigné 'sauveur du blues' par la légende vivante Buddy Guy, d’avoir vu sa reprise de 'Come Together' utilisée pour la BO d’un film de super héros, ou d’avoir participé au Crossroads guit...

Eiffel – Stupor Machine

Avec ce noir et blanc de la pochette, autant esthétisme dure que dualité incontournable, avec ces quatre visages à demi dévoilés affichant des expressions aussi figées que marquées par l’appréhension, le combo ...

Gary Clark Jr – This Land

Dans la silhouette filiforme de Clark en couverture de sa nouvelle galette, dans cette façon d’avancer droit, il y a quelque chose de 'L’homme qui marche' d’Alberto Giacometti. La comparaison pourrait s’arrêter...