Je m’étais rendu tôt en ce samedi 14 avril 2018 au Cully Jazz Festival pour le concert du duo Mathieu Michel et Stefan Aeby, pour me rendre compte sur place qu’on ne pouvait pas faire de photos;  ce qui était assez naturel puisque les 2 musiciens étaient assis derrière l’orgue et de toute façon complètement invisibles du public. J’ai quand même assisté au concert, parce que j’avais l’intention d’entendre à nouveau ce trompettiste qui m’avait épaté quelques semaines plus tôt en première partie d’Al di Meola à l’Alhambra, accompagné d’un contre-bassiste. Et bien m’en a pris ! Le concert de ce duo, Mathieu Michel à la trompette et Stefan Aeby sur l’orgue du temple de Cully était tout simplement prodigieux ! Les 2 musiciens sont des virtuoses de leur instrument et nous ont entraîné dans des mélodies somptueuses, tantôt intimistes, tantôt hypnotiques, mais toujours d’une qualité technique et d’un feeling extraordinaires. Donc pas de photos, mais la possibilité d’entendre l’enregistrement de ce concert le 15 juillet prochain sur Espace 2.

Je suis ensuite allé écouter Raul Midon, « Bad Ass and Blind » (c’est le titre de son dernier album),  qui a fait une excellente prestation au Next Step avec sa soul latino jazz.  Puis je suis retourné au Temple, cette fois pour écouter la « punk-jazz » Erika Stucky, qui était accompagnée pour l’occasion du trompettiste-tubiste genevois Ian Gordon-Lennox. Un spectacle très étonnant qui débuta avec des champs pseudo amérindiens accompagnés de bruits de pelle à neige râclant la dalle du temple. Un accordéon, un tuba, des sons, des histoires et beaucoup d’humour ! Je suis ensuite allé terminer ma soirée dans un des caveaux hyper-bondés du Cully Jazz, le Caoua Jazz, pour écouter quelques notes du groupe de blues genevois deltaR qui jouaient des morceaux de Charley Patton et de leur répertoire plus ancien.

www.cullyjazz.ch

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.