Voici le 5ème opus de ce groupe tessinois qui revient tout fraîchement d’une énième tournée européenne. Si vous les avez vus, vous avez eu un avant-goût de ‘The Deep’ ! L’album s’ouvre sur ‘Leviathan’, dont l’intro et le thème font effectivement penser aux profondeurs sous-marines. Ce morceau est bien balancé et apporte sa touche d’exotisme avec le thème. Cela dit, dès que le rythme de croisière est atteint, le groupe déroule sans souffler ses riffs, rapides et graves, entrecoupés de refrains mélodieux. Y’a pas à dire, le job est franchement bien réalisé ! Même si les morceaux ont des structures assez similaires et qu’une fois un riff posé, il reste tout au long du morceau sans trop de variations, on ne peut s’empêcher d’être entraîné.e par leur death mélodique groovy et entêtant. Quelques breaks ou soli se démarquent bien, notamment sur ‘Filthy Reality’, dont le pont très lourd, façon metalcore, est directement suivi d’un solo qui tend vers le bon vieux hard rock, voire un brin bluesy. Le sixième morceau sonne un peu plus lent mais avec des mélodies plus appuyées et mélancoliques. Au final, un style reconnaissable, mais qui donne tout ce qu’on attend du death mélo. L’équilibre entre death lourd et mélodies est juste ce qu’il faut pour que ça ne soit pas répétitif… quasi tout l’album est passé sans que je ne m’en aperçoive ! Heureusement, le dixième morceau (donc le dernier) est annoncé par un interlude, pas vilain, mais dont on pourrait se passer, ou qui aurait pu être écourté pour faire l’intro de ladite dernière pièce. Il ne manquerait plus qu’une chanson vraiment à part sur l’album, qui ferait office d’hymne pour leur fanbase – qui va bien grossir à cette sortie, comme nous après un séjour chez nonna ! [AZ]

www.soulline.ch

Note : 5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.