Les temps sont durs avec cette crise du Corona. À croire que pour les loups-garous allemands aussi. Quinze ans que ces germains à l’esthétique léchée écument les scènes et les ménages de ceux qui ont mal fermé leurs portes la nuit. Ces chantres du power metal nous offrent ici un best-of de 16 chansons tirées de leur discographie, avec en prime quatorze autres musiques prises durant leur live ‘Wolfnächte 2018′. Le répétitif de leur recette harmonique est flagrant, mais c’est assumé.

On re-masterise, on recale quelques potards, on met des effets en plus, on rec’ des grattes par-dessus, on fourre deux CDs dans le coffret et le tour est joué ! Magie et résurrection, les voilà à nouveau dans les bacs pour mieux vous divertir. Nous pourrions soulever des doutes quant au désintérêt marchand d’une telle démarche, comme une forme d’indulgence musicale des temps modernes. Mais nous nous tairons, il faut bien vivre.

Étant donné la difficulté notoire d’écrire une chronique pertinente sur un best-of, je vais vous proposer un jeu à boire pour vous retourner la tête le plus vite possible en oubliant la médiocrité de ce texte. Prenez le susmentionné best-of, enfoncez-le dans votre lecteur CD (avec toute la violence nécessaire), saisissez-vous de votre alcool puis de votre verre préféré et à chaque fois que vous entendrez ‘Hallelujah’ ou ‘God’: buvez. Vous verrez la difficulté d’arriver au bout des deux CDs sans repeindre le sol (ou le plafond, dépend votre débit).

Et pour ceux qui n’auraient pas la patience (ou l’envie) de se laisser aller à ce genre de fantaisie, je vous laisse profiter de ces ambiances religieusement décadentes. [Pierre Guanzini]

5/5 pour les fans de Powerwolf

3/5 pour les autres

www.powerwolf.net

A propos de l'auteur

Articles similaires