Nada_Surf_You_Know

©Nada Surf

S’il est bien un genre que l’on a petit à petit oublié c’est le power-pop. Oui, vous savez ce truc des années nonante qui voulait prouver au monde entier que certaines mélodies un peu sombres de la pop ,en montrant les muscles, allaient capter le soleil.

Si l’affaire a tourné court parce que justement, ce n’est pas en montrant les muscles que l’on se fait des amis, certains ont poursuivi leur chemin, persuadés que cette voie avait vu juste en voulant redonner le sourire à une certaine mélancolie. Et Nada Surf de continuer son bonhomme de chemin le nez levé vers un ciel bleu azure. Nos amis new-yorkais, avec ce huitième album en vingt ans, touchent juste immédiatement.

Du soleil il y en entre par toutes les fenêtres, à commencer par la mélodie contrastée de ‘Cold To See Clear’. Puis il y a les cuivres lumineux de ‘Out Of The Dark’, les guitares sautillantes de ‘You Know Who You Are’, l’énergie positive de ‘New Bird’. Si tous les titres ont un petit air de famille, si la surprise n’est pas la première volonté affichée du combo, Matthew Caws et ses potes ne lâchent jamais leur ligne de conduite, l’ambiance est détendue et le reste jusqu’à la fin.

Le printemps arrive et le soleil est déjà haut dans le ciel. Ça fait vraiment du bien quand une certaine bêtise humaine ne sait faire qu’une chose, elle, montrer les muscles…

FICHE CD
You Know Who You Are
CitySlang/Phonag
www.nadasurf.com