FAIS DE TON RÊVE UNE RÉALITÉ !

www.musicartsacademy.ch

Prendre en main son destin et passer du rêve à la réalité n’est pas toujours aussi compliqué qu’on pourrait le penser ! Il suffit parfois de  pousser la porte d’une école pour trouver son chemin.

 

Mais attention à ne pas se laisser porter par le vent ! Il faut beaucoup d’huile de coude et de ténacité si l’on veut pouvoir un jour vivre de sa passion. Les putes et le champagne tombent rarement du ciel, il faut quand même donner de sa personne et évidemment avoir quelques prédispositions.

 

Bref, dans un esprit totalement didactique, Daily Rock est  allé à la rencontre de Stephan Montinaro, directeur de Music Arts depuis vingt ans déjà pour lui poser quelques questions.

 

Quels sont les points forts de l’école ?

On a formé des super musiciens et on arrive à donner du plaisir tout en apprenant un instrument. C’est notre force. En batterie à Genève, on fait ce qu’il y a de mieux. Nos quatre profs de batterie, dont je fais partie, ont fait des écoles américaines de très haut niveau. On a aussi la chance d’avoir des profs qui sont de très bons guitaristes et bassistes, de très grand renom. Evidement ça attire des élèves qui les ont vus sur scène ou apparaitre sur certains disques.

 

Comment se passent les cours ?

On a surtout des cours individuels sur un semestre de 16 cours, on peut commencer tout au long de l’année. Des cours à la carte, trois ou quatre cours consécutifs pour quelqu’un qui veut se perfectionner. Et des cours intensifs de perfectionnement qui durent 5 fois 2 heures pour tous les instruments. guitare, basse, batterie, chant, piano, et aussi un peu de percussion. Les élèves jouent deux fois par année sur la scène de l’AMR. On existe depuis 1994. On a six salles de cours archi-équipées au sous-sol. Au rez il y a le magasin et aussi une salle cours.

 

Qui sont tes élèves ?

Il y a de tout, l’enfant qui décide de commencer un instrument, un adulte qui joue avec des copains et veut se perfectionner ou quelqu’un qui n’a pas joué depuis longtemps et qui veut s’y remettre. Tout âge, tout niveau, tout style de musique. Ce qu’on ne fait pas, c’est les instruments classiques. Environs 70% ont entre 15 et 25 ans, on a pas mal d’adultes, et pas mal de filles qui font de la batterie, et ça c’est top.

 

Et les profs, ils ont quel âge ?

Entre 30 et 45 ans, ils sont dans des groupes, font des tournées, ils sont tous musiciens et profs. Je veux qu’on reste une référence, surtout pour la batterie.

 

Combien de temps faut-il pour avoir un bon niveau ?

Après six mois déjà, une personne qui joue tous les jours fait beaucoup de progrès et peut assurer pas mal de choses, même s’il lui manque de l’assurance et de la maîtrise. Mais il aura compris les techniques de base.

 

Et le magasin ?

On se concentre sur une certaine qualité, on fait beaucoup de très bonnes occasions. Parce que le neuf chinois à très bas prix, on peut le trouver un peu partout. Mais c’est vraiment pas bon comme instrument, je préfère miser sur des bons instruments de qualité. On a aussi beaucoup d’accessoires et on fait pas mal de réparation, batterie, guitare.❚ [RC]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.