Gonoreas

Gonoreas

 

Démarrant, après une introduction, avec un chant aigu en solitaire évoquant ‘All Guns Blazing’ par Rob Halford, ‘Destructive Ways’ se déroule ensuite comme un album de heavy dont le tempo soutenu trahit un faible pour le power. Heureusement ils n’empruntent pas à ce style cousin son penchant blasphématoire pour les claviers, et leur heavy en tire une immédiateté old school de bon ton. Puisque ce genre d’albums se juge à l’aune des grattes et du chant, indiquons que les premières atteignent le sans-faute, en terme d’écriture comme de virtuosité, tandis que la voix remplit le cahier des charges honorablement, parachevant un cinquième disque qui convaincra ceux qui portent encore des leggings zébrés. Comment ? Non, on a pas vu ‘originalité’ passer. Peut-être à la salle de bains ? 

 

www.gonoreas.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.