dr 52

Rockeuses, Rockeurs,

Drôle d’anniversaire. Alors que les ventes de disques meurent à petit feu, le 15 septembre dernier, la musique en ligne suisse soufflait cinq bougies. Tralalalalala.

Cette foutue mort du disque a beau être annoncée depuis longtemps, elle paraît s’éterniser. La faute à qui? Peut-être à nous, les vieux rockers, qui avons entassés vinyles et CD dans nos salons, qui avons écorné ces pochettes cartonnées à force de lire et relire les paroles qui y étaient imprimées. Ce n’est pas si simple de penser que tout va désormais être accessible en un clic de souris, il nous manquera forcément toujours quelque chose. C’est d’ailleurs plus fort que moi, je ne peux m’empêcher de me faufiler entre les rayons de plus en plus maigres des magasins de disques, à fouiner dans les bacs. Mais qu’est-ce qu’on va leur léguer à nos enfants, des clés USB? Tout ça paraît bizarre.

Et pourtant, qu’est-ce que l’on est con de ne pas y croire à ce Net envahissant. Parce que les amoureux de musique y ont gagné une liberté hallucinante. Pensez donc, alors que le site de musique mx3.ch fêtait le 15 septembre dernier ses cinq ans, la plateforme annonçait fièrement largement plus de seize mille groupes. Vous avez bien lu, seize mille. Mieux, la palme des genres revenant au rock et à ses plus de quatre mille inscriptions. Inutile même de rêver une telle effervescence du temps où il fallait forcer la porte d’un studio, d’un label, d’une major toute puissante pour espérer accrocher un tout petit bout de lumière. Et tant pis pour les grincheux, les ‘c’était mieux avant’, d’accord il y’a quand même pas mal de trucs inutiles, de la daube quoi, mais le goût des uns faisant le dégoût des autres toute cette musique va forcément un jour plaire à quelqu’un. C’est ça qui compte non? Rock’n’roll will never die.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.