CD_Dark Funeral - Where Shadows Forever Reign

©Dark Funeral

Il est sombre, mon enterrement, il est sombre, Madame ! Regardez-moi c’te qualité de sombritude, ce n’est pas du cousu-main ça, Madame ? Ça mouline depuis plus de vingt ans, s’en tenant avec obstination aux colifichets satanosses et au corpse paint de nos grand-mères… Mais bon : perseverare diabolicum, ça a le mérite d’une remarquable cohérence.

Sixième livraison studio pour neuf titres tous d’une moyenne de cinq minutes, rassemblés en un album canonique, on a envie de dire, pour le respect des canons du style. Mélodie mineures, accords prévus pour gratte sèche joués à fond les ballons rembourrés de satu, voix de corbaque asthmatique noyée dans l’écho, y a une coche dans toutes les cases mon capitaine ! Le son mastoc et l’inspiration générale rappelle les grandes heures d’Emperor, époque Anthems… Ou n’importe quel Immortal si les deux frangines avaient appris à jouer un peu en rythme. Ça blaste à qui mieux-mieux, avec application, des parties un peu plus calmes qui n’apportent rien du fait de leurs arpèges mille fois entendues avant… Efficace néanmoins ?

Certes. La plupart des titres, malgré ça et là de dispensables intros, aplatit la face bien comme il faut. On n’est pas dans la bourrinade décomplexée de mon favori du genre ‘Panzer Division’ de Marduk, (honni des puristes, me susurre-t-on) mais la force de frappe n’a pas à rougir de la comparaison, même si la vitesse pure leur réussit mieux que les tentatives de ralentissement ‘As I Ascend, Temple of Ahriman’. Du blaque qui peut exiger son label AOC et ne peut décevoir aucun amateur du genre. Un rien de fantaisie, d’innovation et de prises de risques, et c’était l’une des galettes de l’année. Lulu Cypher n’était sans doute pas d’accord.

FICHE CD
Where Shadows Forever Reign
Century Media
www.darkfuneral.se

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.