Voilà un projet qui va plaire à la génération Spotify, habituée à désarticuler les albums, passant sans sourciller du coq à l’âne. Boss Hogg gravite autour d’un trio de base classique (batterie, basse, guitare), auquel viennent s’ajouter pas moins d’une quinzaine de musiciens et de chanteurs et d’une douzaine de connaissances pour la compo et l’enregistrement. « Xperiences », c’est donc avant tout l’expérience d’un « disque communautaire ». La variété des compo est l’expression même de cette joyeuse procession : titres rock dans sa plus pure tradition sudiste – harmonica inclus -, riffs bluesy à souhait, country, folk, le tout sur fond de chant rocailleux, clair, rappé, pour terminer sur deux morceaux en français, qui engagent une fois encore l’album dans une toute autre direction. Résultat : un opus éclaté dont on peut apprécier çà et là une fulgurance, mais qui, à force de prendre au dépourvu, tend à frustrer.

www.facebook.com/BossHoggMusic

Note : 3,5/5