Zeppo, c’est peut-être un des trois groupes en Romandie qui mérite sincèrement la phrase : ‘on ne les présente plus‘ ! Fort de 25 ans de collaboration, le groupe neuchâtelois fête son quart de siècle en présentant ‘Triptik’ le 17 novembre à la Case à Chocs. En termes de thématiques, s’articulent dans cet opus la question des violences policières, des religions et de l’écologie comme autant de portes d’entrée vers la déconstruction des structures oppressives qui nous entourent. Comme d’habitude, le talent des musicien.ne.s transcende le genre – ne reste comme qualificatif que ‘rage x grosses guitares’ – pour aller droit à la poésie mi-drôle, mi-tragique, si centrale à l’identité du groupe, ces clowns attristés par l’état du monde. Je leur laisse le mot de la fin : « on revendique et on vous souhaite/cet aphorisme du poète/ni dieu ni maître ; mieux d’être ».

www.zeppoecoanarcore.net

Note : 4,5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.