CD_Wolfmother

©Wolfmother

Onze ans après la sortie de son premier album, Wolfmother revient avec Victorious…


Autant le dire d’entrée, ceux qui s’attendaient à ce que ce nouvel opus propose autre chose qu’un tumulte de décibels qui sentent bon les seventies peuvent rentrer chez eux.

Le trio australien, mené par le chef de meute Andrew Stockdale, nous délivre ici un album qui s’enfile d’une traite, s’ouvrant sur un massif riff ledzeppelinesque qui annonce tout de suite la couleur. Bien qu’on y retrouve un titre acoustique (« Pretty Peggy ») offrant un instant de répit, le reste de l’album est rythmé par les cris d’un Stockdale survolté et des guitares fuzz saturées.

Seul bémol : certains refrains mériteraient d’être plus accrocheurs.  Mais rares sont ceux qui savent incorporer autant d’éléments seventies tout en sonnant moderne et pas cliché, on peut donc en conclure que le titre de cet album s’accorde à merveille à son contenu.

https://www.youtube.com/watch?v=PZDg_MLmp7M

FICHE CD
Victorious
Universal Music
www.wolfmother.com

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.