Vendredi soir, les Docks de Lausanne proposaient une soirée ‘Repérages Couleur 3’. Ambiance rock’n’roll avec, au programme, les Suisses de Hey Satan et les Français The Inspector Cluzo.


Les trois lausannois de Hey Satan ont donc ouvert cette soirée devant quelques centaines de braves spectateurs qui ont bravé pluie, grêle et vent. Pendant 45 minutes, le groupe nous a montré de quoi il était capable en balançant leur rock/stoner le plus fort possible. Dommage qu’aucun des trois n’aie pris le micro plus d’une demi seconde pour raconter un petit quelque chose sur leur musique ou sur leur repas de midi au public qui les découvrait. Ce n’était donc qu’un enchaînement de morceaux qui, avec un light show qui est resté statique jusqu’à l’avant-dernière chanson, paraissait plutôt plat.

Nous avions rencontré The Inspector Cluzo en septembre dernier et ils nous avaient promis du vrai rock’n’roll, sans artefact. Et bien c’est promesse tenue ! Les deux gascons nous ont offert une heure de rock’n’roll pur. Ne cherchez pas de setlist sur leur scène, vous n’en trouverez pas. Les deux fermiers du rock se laissent porter là où les instruments les emmènent, improvisant là où bon leur semble, quitte à faire durer des morceaux plus de dix minutes. En les voyant, on essaie de se remémorer la dernière fois que l’on a vu un concert sans un ordinateur sur scène, et ça fait un bon moment ! Alors oui, The Inspector Cluzo, c’est de la bonne musique « à l’ancienne », mais pas seulement ! Ils sont là pour défendre une cause, celle des « gens de la terre », et ils leur rendent hommage avec une passion palpable qui ne vous laisse pas indifférents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.