Le premier titre se veut lent pour une entrée en matière. Il est tout de même fort agréable d’entendre Derrick Green en voix clean. Passée cette petite surprise, on se prend ‘I am the Enemy’ droit dans la gueule. Une des qualités premières de cette nouvelle galette réside dans sa variété sonore. Et ce n’est pas ‘Phantom Self ‘et son ambiance orientale qui nous ferait dire le contraire.

Au milieu de l’album se trouve ‘Iceberg Dances’, un titre qui ne laisse pas de glace. Purement musical cette fois-ci, il nous permet de savourer le jeu de guitare ultra versatile d’Andreas Kisser et les rythmiques alambiquées d’Eloy Casagrande qui reste toujours un batteur très physique et agressif.

Cet album se voudrait vraiment plaisant si les lignes vocales de Derrick Green étaient plus variées.

©Sepultura

SEPULTURA
Machine Messiah
Nuclear Blast
www.sepultura.com

SEPULTURA - Machine Messiah
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.