Quelle audace! Commencer son nouvel album par une chanson complètement agaçante et mielleuse à souhait (‘A Fabricated Life’), qui nous donne presque envie d’éteindre notre stéréo, avant de nous offrir un album parfait de bout en bout. ‘The Great Dismal’ a été enregistré en quarantaine et reflète 2020 sous un oeil nouveau. Pris d’une énergie sans précédent, le quatuor Américain est plus mélodique et percutant que jamais. Tout en gardant un oeil désillusionné sur le monde, leur influences à la sauce Cocteau Twins nous emballe d’emblée. Comme un poing tapé sur une table usée alors que l’alcool s’insinue dans les veines, et se termine sur un de leur meilleur morceau à ce jour ‘Ask The Rust’, qui s’allonge dans la rêverie mélancolique. ‘The Great Dismal’ parle d’en avoir assez, du quotidien grotesque qui nous fait presque sourire de tristesse, l’oeil rivé sur le chaos. Avec ce nouvel album, le groupe s’assied comme l’un des groupes les plus influents dans son milieu. Le post-shoegaze n’a jamais été aussi jouissif.

www.bandofnothing.com

Note : 4.5/5

A propos de l'auteur

Articles similaires