nadja_zela

Nadja Zela est n’est pas une nouvelle venue sur la scène  rock bluesy helvétique : originaire de Zürich, elle a déjà pris part à de multiples projets musicaux tels que Fifty Foot Mama et Rosebud, dont plusieurs avec son compagnon de vie et officiant derrière les fûts pour sa  carrière solo, Martin Fischer. ‘Immaterial World’ est son  quatrième album après ‘4 Spur Songs’ (2001), ‘Ciao Amore’ (2009) et ‘Wrong Side Of Town’ (2012). Chanteuse, guitariste et compositrice, Nadja distille son  savoir-faire et son songwriting sans équivoque à travers des chansons qui, écoute après écoute, prennent insidieusement possession de l’auditeur. Madame pose sa voix chaude sur des mélodies le plus souvent légères, ce qui ne veut pas dire faciles, bien au contraire. Les arrangements sont plutôt bien maitrisés, ils mêlent des passages aériens notamment aux claviers, des ballades et des chœurs à des riffs bien rock, tout cela dans un esprit qui pourrait bien vous rappeler certains titres du mythique Velvet Underground. Un album, à la tessiture très personnelle où l’on sent l’inspiration blues, folk, mais aussi un background bien riche qui permet à Nadja de se payer le luxe de sortir des sentiers battus! Qui l’aime la suive! Nous, on a déjà pris notre ticket…  [RC]
nadjazela.com