Jouer ou chanter avec un orchestre symphonique est un vieux rêve d’artistes. Entendre ses propres morceaux joués par une formation entière avec une grandiloquence certaine est souvent une expérience forte pour les compositeurs. Ce rêve, Jael (ex-Lunik) vient de le réaliser et nous en fait profiter à travers ‘Sinfonia’, accompagnée par un orchestre lituanien. Pour être sûre que ce projet voie le jour, la chanteuse bernoise y a investi ses propres économies,. Piochant dans son répertoire fourni de vingt ans, elle parvient à nous faire vivre un moment fort agréable avec des compos tout en douceur et surtout des arrangements très bien foutus qui donnent de l’ampleur à des morceaux tantôt mélancoliques (‘Slide’, ‘Hero of Nerverland’), tantôt enjoués (‘Waiting for a Sign’, ‘Greatest Win’)). On retiendra aussi le joli duo avec la chanteuse francophone Alizée Oswald (Aliose). ‘Sinfonia’ offre un côté grandiose et ce ‘Reminded for Life’ qui n’aurait sans doute pas eu la même aura sans cet accompagnement symphonique qui prend parfois des airs de bande originale. Jael y ajoute une voix puissante, mais sensible, toujours très juste. Il faut parfois savoir poursuivre ses rêves.

Note 4/5

www.jaelmusic.ch

A propos de l'auteur

Articles similaires