Et bim ! Les maîtres incontestés du sludge atmosphérique, doom, post-hardcore ou je-ne-sais-quoi, Amenra sont de retour après un silence de cinq années avec leur nouvel album « Mass VI », une galette qui va vous retourner, dans tous les sens du terme. Voilà la décharge émotionnelle que va vous procurer chaque note distillée par les Belges. Attachez vos ceintures !

Une musique suffocante, lourde et pesante qui vous attrape à la gorge et ne vous lâche plus tout au long de ces (trop courtes) 35 minutes. Le groupe a toujours su proposer des variations d’ambiances qui vous entraînent dans les méandres tortueux de l’esprit des musiciens. Tantôt calme et lancinant, tantôt violent, mais toujours d’une finesse d’interprétation et d’une qualité d’exécution sans pareil.
Parlons de ce chant navigant entre voix destructrice et ce timbre plus cristallin qui vous procure une ras-de-marée d’émotions, où l’apogée est atteinte sur l’immanquable ‘Closer To You’. Putain ce morceau c’est un piège, bordel ! Plus tu l’écoutes, plus tu en tombes amoureux et moins tu as envie de le mettre de côté pour passer à la suite. Tu as une envie irrépressible de te laisser entraîner par cette mélancolie ambiante et par ce contraste de lourdeur instrumentale et cette déferlante apocalyptique au chant. Y a pas à dire, en écrivant ce morceau, les gars n’ont fait aucune boulette, comme quoi on peut encore écrire un morceau parfait en 2017. Si vous voulez vous faire un peu la main sur ce nouvel album, je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un œil sur le magnifique clip, à l’image de la musique, de ‘Children of the Eye’ : encore bien belle leçon de composition et un clip super bien ficelé qui mène le morceau à son apogée.
Pas de répit pour votre palpitant sur ce coup. Bienvenue dans ce qui nous perdra tous, l’album qui vous fera chambouler tout concept d’émotion, qui vous fera basculer dans la folie.

NOTE : 5/5

www.amenra.bandcamp.com