Ce vendredi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Bikini Test propose une soirée organisée par le collectif neuchâtelois pour la grève des femmes du 14 juin.

Précédée d’une vente aux enchères d’œuvres d’artistes locales, l’événement fait la part belle aux musiciennes romandes.

Les Lausannoises de The Black Shoe’s Button ne manqueront pas d’amener une solide dose de distorsion, promouvant ici leur premier album, #sexygroove. Tout est dans le titre, et leur rock brut quoiqu’entraînant promet d’amener le feu jusque dans les hauts du canton.

Rencontre du rythme (Gil Reber, batterie) et de l’éthéré (Julie Chapuis, chant et synthétiseurs), JulY et leur trip-hop enveloppante proposeront un concert tout en contrastes subtils.

Enfin, Giulia Dabalà (qui a tout récemment contribué à l’album du beatboxer Arthur Henry) continuera l’exercice de construction de couches sonores entamé plus tôt ; loopstation et voix suffisent amplement à la création d’une chanson pleine de corps – si tant est qu’elles soient entre de bonnes mains, mais qui a déjà eu l’occasion de voir la Chaux-de-Fonnière à l’œuvre n’en doutera pas une seconde.

Aucune excuse pour ne pas venir : la soirée est à prix libre!

www.bikinitest.ch/

Crédits photo : www.facebook.com/theblackshoesbutton.kom

Une réponse

  1. Chapuis

    Merci au collectif pour la grève des femmes ainsi qu’à la technique pour les concerts d’hier soir. Super rencontre avec The Black Shoe’s Button et comme toujours, très beau concert de Giu Dabalà avec une nouvelle identité visuelle fascinante. A découvrir !
    Merci à tous pour votre présence lors notre concert ! C’était super de vous faire découvrir nos nouveaux titres. On a passé un super moment ! Merci pour vos retours.

    JulY_

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.