record_store_day_seal


Lancé en 2008 par des envieux de promouvoir les disquaires indépendants, bien loin du joug capitaliste, le Record Store Day (ou Disquaire Day) est désormais sagement implanté en Suisse. L’édition 2015 se déroulera le 18 avril.


On va pas se la jouer sainte nitouche : tous les rockeurs râlent que les magasins indépendants se pètent la gueule tandis que les moins puritains téléchargent les derniers albums à grand coup de peer-to-peer et d’autres reluquent les sites webs afin de dégoter les nouveautés les moins chères. Il y a pourtant un moment où l’on souhaite participer plus activement à la pérennité du rock’n’roll : alors on se rend chez son disquaire le plus proche. On aura dépensé une petite centaine de francs et lâché un sourire à la caisse, échangeant probablement deux trois mots sur la beauté et la qualité des disques et des vinyles présentés. Et l’on se dira qu’on aurait pu économiser cinq balles si on avait acheté les mêmes opus sur le net, mais bon, la beauté du geste tu vois.

Afin de palier à ce type de comportement passif-agressif, plusieurs patrons et employés de shops indépendants ont lancé l’initiative du ‘Record Stores Day’, un évènement annuel qui célèbre les disquaires indé. Plus de 1400 disquaires américains ont répondu présents, et furent suivis par d’autres milliers dans le monde entier. Pour marquer cette journée d’une pierre blanche, plusieurs vinyles et albums exclusifs seront disponibles. Cette année Black Rebel Motorcycle Club ressort un 7 », White Stripes aura droit à un ‘Get Behind Me Satan’ en double cd et les Foo Fighters sortiront ‘Songs from The Laundry Room’, contenant un nouveau titre, une reprise de Kim Wilde et des démos solo de Dave Grohl. L’ex-batteur de Nirvana est d’ailleurs l’ambassadeur du Record Store Day 2015.

‘Récemment, j’ai eu un frisson d’enfance en revoyant mes propres gosses être émerveillés devant un vinyle et sa couverture. Je les ai vus réaliser à quel point chaque détail dépend d’une autre chose, que ce soit au niveau du visuel, de la musique… Je pense que cette puissance générée par les magasins de musique est très inspirante, et que la jeune génération doit en être consciente.’ explique le chanteur.

Le succès a sa face sombre, et le RSD UK s’est récemment vu critiqué acerbement par deux labels indé, prétextant que l’évènement trahissait les petits labels au profit des grosses opérations commerciales, en ne sortant que 500 copies. Un communiqué de presse la part du Record Stores Day UK précise que le but de l’évènement n’est pas de soutenir les labels indé, mais les disquaires indés (tout est dans le titre) et précisant que les médias ne mettaient en avant que les sorties d’albums de groupes connus, terminant son communiqué par ‘Give us a break’ (‘Du calme’).
À vous de choisir votre camp et votre sensibilité lexicale…

Liste des disquaires officiels participants au Record Store Day 2015 en Romandie
Genève : Sounds
La Chaux-De-Fonds : Zorrock
Lausanne : Disc-A-Brac, Obsession

N’oubliez pas de vous rendre chez votre indépendant préféré pour vous procurer vos décibels!

www.recordstoreday.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.