BRMC

On sait, à force de te crier à la gueule, à l’unisson de tous tes potes de goût, que les BRMC c’est de la ‘bombe absolue qu’elle va défriser le caniche de ta grand-mère’, tu vas finir par en avoir plein le cul. En même temps, c’est tout le temps comme ça. On te sur-vend un groupe à tel point que rien qu’en écouter un morceau t’emmerde profondément. Alors tu cèdes, un peu par pression sociale, un peu par dépit. T’écoutes trois tracks d’une oreille distraite, en trainant les pieds, tu te dis ‘mouais, okay, c’est cool’, et tu laisses un album bien mal acquis se perdre au fond de ton dossier downloads. C’est comme ça que tu crées des trous dans ta culture rock, comme ça que des perles se perdent pour ne jamais revenir, et comme ça que tu loupes l’énergie du moment pour le laisser filer dans le hall of fame de la guitare lourde et des riffs assassins. Du coup, pourquoi tu accorderais plus de crédit à cette plume qui se retient de partir dans la grandiloquence depuis le début de ce papier ? Parce qu’elle a choisi, plutôt que de prêcher des convertis qui vont se ruer dans leur bonne crêperie pour des billets, de jouer les bienveillants Nostradamus de bistrot. Peu de groupes ont réellement la chance de marquer leur génération, de définir l’essence d’une décennie par quelques accords et des textes à l’avenant. Les Black Rebels sont de ceux-là. C’est le groupe que tes petits enfants qualifieront de putain de rock de grand papa dans 50 berges. Si je me lourde, t’auras passé une soirée à boire des bières devant un groupe de rock. Dans le cas contraire t’auras la satisfaction d’avoir fait partie de quelque chose de plus grand que ta petite personne. Alors, t’es joueur ?

Usine PTR, Genève
Lundi 22 juin 2015
Portes: 20h00
Prix: 45.- en prélocs / 48.- sur place / 30.- membres PTR
Prélocs: Starticket.ch

www.ptrnet.ch

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.