UrROCK FESTIVAL – Sarnen – 10 novembre 2022

Petite escapade automnale en Suisse Centrale pour voir le UrROCK MUSIK FESTIVAL qui se tient chaque année à Sarnen, le pays de St Nicolas, qui nous refait de beaux cadeaux, cette année encore.

C’est à nouveau au bord du magnifique Sarnensee que le UrRock 2022 a déposé ses valises pour 3 jours de concerts dans la belle capitale d’Obwald, dans la salle AULA CHER qui est faite pour ce genre de manifestation, bonne grandeur, un balcon VIP, une salle annexe pour les boissons et le merchandising, puis plein de Food Trucks appétissants pour retaper les plus solides participants.

Mais place à la musique, on stage :

BACKFACE : Pas une simple affaire pour un groupe local d’assurer l’ouverture sur une belle affiche comme celle-là, j’en sais quelque chose pour avoir ouvert le Sierre Blues Festival 2017 avant ZZ Top, Trust, Vintage Trouble, etc…une grande pression pour faire au mieux ! Ils nous livrent un hard rock bienvenu avec une belle présence du chanteur, dommage que la section rythmique soit restée un peu en retrait, très concentrée à « bien faire », un peu trop peut-être ! Mais un excellent début pour lancer les hostilités rock de cette première soirée et ce festival.

SERAINA TELLI continue sur ce bon rythme, un trio power composé de deux filles, guitare et basse, et un bûcheron à la batterie pour booster le tout. Très frais et agréable avec une belle présence sur scène, pleine de belles couleurs à l’image de ses cheveux, et une superbe voix, manque peut-être une guitare solo pour bien remplir ces compositions déjà fort attrayantes. Elle va, en plus, ouvrir toute la tournée de Coreleoni, de quoi se forger une belle expérience et je parie qu’on entendra encore parler d’elle bientôt.

ENFORCER : autour des métalleux suédois de prendre la scène de l’AULA CHER, avec un heavy-métal des années 80 qui navigue entre le speed et le mélodieux, une belle énergie venue du froid, et, comme souvent avec les groupes nordiques, du talent à revendre pour faire passer un bon moment au public qui arrive en nombre, cheveux longs et guitares en avant avec de jolis riffs bien puissants.

CORELEONI : première date de leur tournée pour leur dernier album, III, superbe entre nous … L’équipe à Léo arrive en terrain conquis, les fans sont déjà chauds bouillants et découvrent le nouveau chanteur, trouvaille albanaise de Léo, il s’appelle Eugent Bushpepa. Un musicien auteur-compositeur venu de Tirana, coach vocal pour le format télévisé “The Voice Of Albania” qui a, aussi, représenté son pays au “Concours Eurovision de la chanson” à Lisbonne en 2018 (chanson : ‘Mall’) et a atteint la septième position ! Toujours le même ADN, celui de David Coverdale (Withsnake), Ronnie Romero (ex-Coreleoni et Rainbow…) et bien sûr le regretté Steve Lee. Celui-ci assure tout de suite et met tout le monde dans sa poche, sa voix est magnifique, digne de Steve Lee. Léo, plus chevelu que jamais, triture toujours ses splendides Les Paul et sa SG double, superbement accompagné par une solide section rythmique d’une efficacité redoutable avec les fidèles Igor, Alex et Mila. On a vu beaucoup de sourires, visiblement les gars ont pris un monstre pied, et nous aussi, quelle belle première soirée !

Texte : David Bétrisey

Photos : Jacques Apothéloz

Related Posts