The Two prouve qu’un groupe suisse romand peut remplir Les Docks un dimanche de février en début de soirée avec du blues !

Thierry Jaccard et Yannick Nanette s’attendaient à recevoir environ 300 personnes pour le vernissage du nouveau CD de The TwoCrossedsouls‘ aux Docks à Lausanne, ce dimanche 4 février en fin de journée. Ce sont un millier de personnes, d’amis, de supporters, de musiciens, de journalistes et de curieux qui se sont précipités pour les entendre ! Étonnant et même incroyable pour un concert de blues !

Mais The Two, c’est bien plus que juste du blues. D’abord leur musique est teintée de multiples influences: blues, folk, country, funk ou sega, la musique traditionnelle mauricienne d’où est originaire Yannick. Ensuite chaque morceau, chaque composition, chaque histoire qu’ils nous livrent est jouée et racontée avec sincérité et émotion. The Two ne font pas du blues, ils sont le blues. Et il est heureux de constater que cette sincérité qui raconte la vie, ses malheurs et ses bonheurs, rencontre et touche un public de tout âge et de plus en plus nombreux.

Sur scène et pour présenter leurs nouveaux morceaux, The Two était accompagné de plusieurs invités, dont Julien Feltin à la guitare, Luca Jeannerat au trombone et Xavier Good au saxo. Qu’on retrouvera d’ailleurs tous au Cully Jazz le 16 avril dans une soirée intitulée « The Two & Friends ». Et pour l’occasion il y avait également un chœur mauricien formé de Francis Nadal, Joseph Nanette, Ricardo Mourgine, Mike Clark et Shirley Dedecjus.

Le CD et les nouveaux morceaux

Leurs nouveaux morceaux tirés  de ‘Crossedsouls‘ sont très variés et chantent les thèmes de la vie: on passe du sourire avec ‘Smile‘ aux larmes avec ‘Time‘ qui narre le temps qui passe et les souvenirs qui s’effacent. On retrouve sur le CD la sobriété des deux guitares et des voix qui sont la marque de fabrique du duo dans des enregistrements qu’ils fait en une seule prise, comme en live, en sélectionnant au final non pas la prise la plus réussie techniquement, mais la prise qui reflète le mieux l’énergie et l’émotion qui doit transparaître dans le morceau, ce moment où Thierry et Yannick sont dans la même respiration et où leurs âmes s’entre-mêlent (crossedsouls).

Le duo qui a gagné le Swiss Blues Challenge en 2014, qui a déjà joué sur les grandes scènes suisses ou européennes (Montreux Jazz, Cahors Blues Festival, Arena Genève en première partie de Johnny, etc) continue de nous enchanter et on se réjouit de les retrouver sur scène avec cette nouvelle palette de chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.