preview_rockoz_02Chikitas

On l’attend avec tellement d’impatience ce troisième album des Chikitas qu’on est allé tâter le terrain avant sa sortie en février.


 

Pourquoi enregistrer aux States?
Lynn: Saskia et moi n’avions jamais visité les Etats-Unis et nous avons été mises en contact avec Jim waters, qui a entre autres enregistré des albums de sonic Youth et Jon spencer Blues Explosion qu’on adore. Il enregistre sur bande et c’est quelque chose que nous n’avions jamais expérimenté. Ça nous a bottées et on a tout mis en place pour faire ce voyage. On ne s’est pas trompées car bosser ‘à l’américaine’ prend son sens quand on fait du rock. On s’est retrouvées à Tucson, en Arizona, à dormir à même le sol du studio pendant vingt jours. Ce fût très inspirant.

Comment ça s’est passé?
Très bien, on a tout d’abord été à L.A ou des amis romands nous ont hébergées. On a ensuite pris la route pour Tucson avec notre fidèle ingénieur son Ben pour arriver au Waters studio où Jim nous a reçues. Le studio était situé en plein dans une zone industrielle qui donnait sur une autoroute. On a et dû dormir dans une des ‘rooms’ du studio. C’était un peu flippant au départ car le studio était criblé de photos de clowns et de statuettes démoniaques et angoissantes… Ce qui a probablement inspiré une partie de l’album. On y a dormi quelques jours et ensuite on a squat- té la salle de répète de The Jons, un groupe local. On a beaucoup bossé, mais ça ne nous a pas empêché de faire connaissance avec des musiciens locaux, notamment Calexico. On a vu quelques concerts et visité de chouettes alentours remplis de cactus.

A quoi s’attendre pour ce nouvel album?
On préfère ne pas trop en dire pour l’instant. Disons qu’il risque d’être varié, surprenant et rock. On est très contentes du résultat.

www.thechikitas.com