Une splendide 24ème édition sous une météo radieuse : c’est un bilan extrêmement positif qui se profile au lendemain de la Fête de la Musique de Lausanne. Le beau temps aidant, les Lausannois se sont déplacés en nombre. Malgré une affluence quelque peu diminuée par l’attraction du ballon rond, ce sont près de 45’000 personnes qui ont envahi les places et les rues pour célébrer en musique le solstice d’été. Une fréquentation stable qui souligne la fidélité du public qui réserve un accueil des plus chaleureux à cette grande manifestation populaire.


Plus de 180 concerts répartis sur 60 scènes et Street Stages, tel était le pari de la Fête de la Musique 2018. Un pari réussi pour une fête rassembleuse, intergénérationnelle et participative. Grâce à une programmation des musiques actuelles de qualité, des artistes remarqués ont attiré les foules autour des scènes en plein air et dans les salles. Rendez-vous vendredi 21 juin 2019 pour la 25ème édition de la Fête de la Musique.

Tête d’affiche de la scène des Docks, la jeune artiste bernoise Veronica Fusaro a fait vibrer la Place Centrale grâce à sa voix teintée de r’n’b et de pop pour le grand bonheur d’un public nombreux et conquis. Sur la scène de l’Europe, Arma Jackson, artiste rap et pop lausannois, a réuni un public de fans autour de ses textes sensibles et engagés. Salle comble pour le concert solo de Mark Kelly qui a généreusement partagé sa voix envoûtante et sa présence magnétique sur la scène du Romandie.

 

Intérêt grandissant pour les Street Stages

Avec un nombre d’inscriptions deux fois supérieur à l’édition précédente, les 13 Street Stages, petites scènes éphémères réparties dans toutes la ville, ont permis à des artistes aux talents multiples de se produire dans la rue de manière spontanée. À souligner sur la Street Stage de la Riponne, le collectif de jeunes filles SND, qui ont enflammé la place avec des sets trap et baile funk.

 

Musiques traditionnelles à l’honneur

Cette année, les ensembles à vent et les groupes folkloriques ont redonné leurs lettres de noblesse aux musiques populaires. L’Académie suisse de cor des Alpes et la Jeune Garde de la Landwehr de Fribourg ont présenté des prestations remarquables sur l’Esplanade de la Cathédrale, à la Place de la Palud et Débarcadère de Lausanne-Ouchy. Sur la Place Arlaud, une demi-douzaine de communautés étrangères lausannoises ont quant à elles présenté des productions hautes en couleurs dans une atmosphère intime et chaleureuse.

Bilan organisationnel 

Aucun incident n’a été signalé à l’issue de la manifestation. Pour des raisons de sécurité et en raison de la forte affluence, le corps de police a spontanément fermé l’artère de la rue Centrale dès 19h00. Le comité de l’association de Fête de la Musique tient remercier son staff, ses bénévoles et ses partenaires pour leur savoir-faire et leur travail sans relâche ayant permis au public de profiter au maximum de l’événement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.