Les éditions Le Mot et le Reste publient aujourd’hui un livre retraçant en 510 pages l’histoire du shoegaze, par Victor Provis.

Shoegaze : My Bloody Valentine, Slowdive, Ride etc.

En moins de dix ans, le shoegaze a laissé une trace indélébile dans le rock alternatif et continue d’inspirer de nombreux groupes actuels.

Le shoegaze – littéralement ‘contempler ses chaussures‘ – s’est développé au Royaume-Uni à la fin des années quatre-vingt, notamment autour du creuset que fut le label Creation avec des groupes comme The Jesus And Mary Chain, My Bloody Valentine, Slowdive, Ride ou Swervedriver. Cette nouvelle scène, refusant les codes démonstratifs du rock, se cache derrière des nappes de guitares saturées et distordues créant des murs de son restés célèbres. À cet assemblage de guitares malmenées par une collection de pédales – obligeant les musiciens à jouer tête penchée – s’ajoutent, en retrait, des voix aussi aériennes que possible, dessinant une mélodie en contrepoint, pour un équilibre musical caractéristique du genre. Ce livre en retrace la création et l’évolution, à travers les groupes, labels et médias de l’époque et donne à entendre toute la vitalité de la scène.

lemotetlereste.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.