Pour sa 31ème édition, le rendez-vous du jazz à Lausanne a enregistré un nouveau record: plus de 3700 billets vendus et près de 5000 personnes sont venues applaudir une programmation d’excellente qualité de mercredi à dimanche. Nous vous donnons rendez-vous au mois de novembre 2019 pour la 32ème édition !


La 31ème édition du JazzOnze+ Festival Lausanne s’est achevée dimanche 11 novembre avec la voix envoûtante de Madeleine Peyroux à la salle Paderewski. Après une édition anniversaire couronnée de succès, le rendez-vous automnal du jazz poursuit sa croissance et tire un bilan des plus enthousiasmants. La collaboration inédite avec Les Docks et la nouvelle salle du Festival, le BCV Concert Hall, ont confirmé le pari des organisateurs: créer un nouveau pôle sur le site du Flon pour diversifier la programmation et permettre au plus grand nombre de découvrir des artistes dans une ambiance intimiste, chaleureuse et dans des conditions d’écoute remarquables.

La salle Paderewski a été le théâtre de rencontres exceptionnelles: stars de l’affiche 2018, la cubano-lausannoise Yilian Cañizares et le maestro du piano cubain Omar Sosa ont littéralement retourné le public avec un concert explosif, couronné d’une standing ovation. Le public a retenu son souffle avec la performance du légendaire saxophoniste Jan Garbarek accompagné du percussionniste Trilok Gurtu et a été ému par les envolées méditatives de la création du saxophoniste romand Ganesh Geymeier «Kalaisha», qui a rassemblé sur scène son trio et un sublime ensemble de sept cordes.

Du côté du BCV Concert Hall, la quasi totalité des concerts se sont déroulés à guichets fermés, à commencer par celui du quintet de l’accordéoniste Vincent Peirani en ouverture du Festival, suivi du trompettiste Avishai Cohen, qui a livré deux performances d’une finesse et d’une originalité rare. Samedi soir, les anglais de Mammal Hands ont hypnotisé le public avec leur son à la croisée du jazz, de la folk et de l’électro.

Cœur dansant du Festival, l’EspaceJazz a tenu toutes ses promesses : groupes suisses et internationaux se sont succédés sur scène aux sons jazz, soul et funk. Mention spéciale à The Great Harry Hillmann, quartet suisse aux influences post-jazz, et à Ghost-Note, géniaux musiciens américains qui ont su embarquer les festivaliers dans un voyage époustouflant, inspiré par les grooves de James Brown, J Dilla et des Beastie Boys.

Le JazzOnze+ Festival Lausanne remercie chaleureusement son public et ses partenaires et vous donne rendez-vous à l’année prochaine pour la 32ème édition !