Cris, Chuchotements et Dentelles

Décembre ouvrira son grand manteau de réjouissances nous accompagnant jusqu’à Yule avec le quatrième chapitre du Female Fest dédié aux combats contre les violences en tous genres faites aux femmes. Ce concept de promouvoir les voix féminines au sein du metal et du rock peut sembler sérieux et austère, mais reflète une réalité crasse du quotidien de beaucoup trop de femmes et, par extension, d’enfants. Cette édition propose quatre groupes de qualité, de style et d’origine différents, certainement pour que chacun puissent s’y reconnaître. La volonté de donner sa chance aux artistes de tous niveaux est généreuse. Ainsi le public peut découvrir des formations en devenir comme se délecter des talents confirmés. Sans en donner une classification précise, chacun est juge de son ressenti, Gonezilla doom metal, Dead Dog Cafe rock metal, Alkemy symphonic metal et Chaoseum metalcore compose l’affiche du samedi 1er décembre. Initialement, le festival devait se produire sur deux jours, mais un manque de fonds a eu raison de l’agenda. La prestation de Chaoseum est particulièrement attendue, car ce groupe est composé d’ancien membres de l’excellent Elferya hélas décédé il y a peu. C’est donc avec enthousiasme que nous retrouverons Valery Veigns et Greg Turini respectivement guitariste de génie et batteur aux multiples facettes. Cette soirée sera sans aucun doute à retenir comme un échange artistique d’émotions. A noter également, que les bénéfices récoltés iront à une association d’aide aux femmes victimes de violences. Ne serait-ce que pour la cause, bougez-vous ! En plus, c’est prix libre…

www.villatacchini.ch

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.