DailyRock_LOGO

Daily Rockeuses, Daily Rockeurs,

Voilà dix ans que Daily Rock existe : dix ans à soutenir la musique suisse, dix ans à nous battre à chaque numéro pour avoir un contenu varié et pointu à la fois, tout en rentrant dans nos budgets afin de garantir une gratuité aux lecteurs assidus, dix ans à voir l’évolution de la musique internationale et à quel point tous les musiciens sont devenus prétentieux.

Nombreux sont les journalistes musicaux qui roulent des orbites lorsqu’ils récitent une énième mauvaise aventure avec un groupe local, qui considère leur travail comme la crème de la crème, ce que lesdits journaleux n’ont visiblement ‘pas compris’, et leur font vivre un calvaire.

Alors que ceci soit clair, musicien local qui finance ses albums à coup de papa-maman : ce n’est pas parce que ton cercle d’ami te lèche les orifices, pas parce que ta famille vient à tous tes concerts, pas parce que le gérant de ce club renommé t’as à la bonne, pas parce que tu as des milliers de fans sur les réseaux sociaux, que tu vas forcément aller quelque part. À moins qu’un label te remarque et t’uses jusqu’à l’os, tu ne quitteras jamais ta ville natale. Et bordel, coupe-toi les cheveux.

Laure Noverraz