Rockeuses, Rockeurs

Encore une nouvelle année qui se clôt sur nos concerts et festivals, sur nos déceptions musicales et découvertes réjouissantes, sur les bières et les coups de soleils partagés…

C’est le moment de se remémorer chaque album que l’on a, pour la première fois, écouté et apprécié durant ces derniers mois. Et en ces temps de téléchargement, de garder ce plaisir simple d’ouvrir le cellophane, dernier mince rempart entre notre sésame et nous, de humer le parfum du livret neuf, de déposer le disque délicatement et d’enclencher religieusement le bouton ‘play’. Et c’est dans ces moments-là que l’on se souvient de celui qui nous aura le plus marqué durant l’année, celui qui nous poursuit dans nos rêves, celui qui se raye plus vite que les autres. Pour ma part, ‘Haze’ des Lausannois de Black Willows a été et reste encore une claque monumentale. Inlassablement, il tourne et tournera encore en 2014. Quand on espère que l’année suivante sera plus rock’n’roll, c’est exactement à ceci que je pense.

Merde les JO et le foot : headbang, pogo et circle pit pour tout le monde en 2014 !

Il y a un peu plus d’un an, j’évoquais dans ces mêmes lignes le destin salement tragique des Pussy Riot. Et d’allumer aujourd’hui la flamme Daily Rock pour Nadejda Tolokonnikova, qui a récemment été portée disparue alors qu’elle était ballotée entre des camps tout aussi sordides les uns que les autres. Merde, 2014 aura donc son lot de crasses. Parce qu’entre les J.O. dans la Russie de Poutine où des musiciens sont envoyés dans les goulags et le foot dans un Brésil où l’on cache les miséreux pour faire la place aux footeux décérébrés, on risque vraiment d’avoir les oreilles qui vrillent. On sait pourtant depuis bien longtemps que le sport n’est pas bon pour la santé ! Seule solution : trouver les concerts où ça jouera et criera plus fort. Et dans cette cacophonie, trouver le réconfort.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.