Le moins que l’on puisse dire, c’est que Brad Paisley aura pris son temps pour venir en Suisse : imaginez, cette superstar de la country aura mis 20 ans pour donner son premier concert chez nous ! Vingt ans pendant lesquels il aura tout de même écoulé onze millions d’albums (vu l’état de l’industrie du disque, c’est carrément prodigieux), gagné des dizaines d’Awards et accumulé 19 numéros 1 dans les charts country US. Bref, sa venue était un évènement. Et il n’a pas déçu, loin de là. Mais avant lui, ce sont les jumelles Elizabeth et Catherine Ward Thomas qui ont ouvert les feux sur la scène de la Baloise Session. Tout en douceur et délicatesse.

L’organisateur les a présentées comme des artistes country européennes (elles sont anglaises), mais on lorgne plutôt du côté de la folk, si vous voulez notre avis.  Mais peu importe, c’est joli, calme, et plein de belles mélodies vocales. Et elles étaient manifestement très contentes d’être là, ce qui fait toujours plaisir à voir. Une belle entrée en matière, donc. Et la transition est toute trouvée, car un autre qui était content d’être, là, c’était bien Brad Paisley, justement.

Energique, souriant, drôle (quand il pique un smartphone dans le public pour faire des selfies et les poste sur l’instagram de la spectatrice), généreux (il a carrément offert une guitare à un enfant du public !), le natif de Virginie occidentale est tout ça à la fois. En plus d’être un virtuose de la guitare et, sûrement le plus important, un songwriter redoutable. On a d’ailleurs eu droit à une setlist ‘best of’ pour ce show qui, de l’aveu même de Brad Paisley, était spécial pour lui. Car la Baloise Session, parlons-en : c’est vraiment un cadre extraordinaire. Vous pensez que le Montreux Jazz est « luxueux » ? Allez donc voir du côté de Bâle… Quand vous avez votre billet debout à Montreux mais que vous n’arrivez même pas à rentrer dans la salle quand c’est complet, à la Baloise Session votre table vous est réservée. Et les chips offerts. Et vous pouvez vous lever et aller juste devant la scène sans problème. Après, c’est clair que c’est une ambiance à des années lumière des clubs que nous adorons tant du côté de Daily Rock… Mais si le concert s’y prête, soyons honnêtes : la Baloise Session a un côté carrément magique. En résumé, vous l’aurez compris, les planètes se sont alignées en ce 15 octobre 2019 et ce concert de Brad Paisley a été simplement parfait.

www.baloisesession.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.