Le groupe anglais mythique Queen comme rarement vu. Au-delà de cet aspect, il s’agit d’un biopic montrant Freddie Mercury d’une manière plus humaine qu’une rock star. Il est également très difficile d’éviter de chanter dès que le film « must go on ».


Pour un petit groupe local anglais, tout va mal, car leur chanteur vient de décider de cesser sa collaboration, souhaitant vaquer à d’autres occupations. Les 2 compères restants, soit le guitariste et le bassiste, se remettent alors pleinement en question quant à leur futur musical en plein Royaume-Unis durant les années 70. Alors que leur débat n’avance guère, un 3ème homme se présente à eux et leur proposer de remplacer leur précédant collègue. C’est ainsi que le trio continua et après une période difficile, ils percèrent finalement dans le milieu musical et décidèrent de s’appeler Queen. « Bohemian Rhapsody » retrace une partie de ce parcours, la naissance de certains titres mythiques et bien plus encore. Des débuts aux excès de Freddie Mercury, cette réalisation le présente aussi comme un homme hors du commun, avec ses forces et ses faiblesses. Des enregistrements d’une partie de leurs albums jusqu’au « Live Aid » en 1985, la vie du chanteur charismatique demeure toujours autant impressionnante et cela le restera sans nul doute pour très longtemps encore.

Il est sûr que l’œuvre cinématographique axée sur Freddie Mercury et du groupe « Queen », fera beaucoup parler d’elle en cette fin d’année. Déjà, en amont, car l’acteur Sacha Baron Cohen (« Grimsby – Agent trop spécial ») prévu initialement dans le rôle-titre, a finalement, été évincé du projet parce qu’il n’aurait pas assez correspondu au chanteur. Mais « Bohemian Rhapsody » eu également un autre débordement artistique par rapport au réalisateur originel Bryan Singer (« X-Men : Apocalypse« ) qui fut destitué à cause d’absences trop fréquentes. De ce fait Dexter Fletscher (« Eddie The Eagle« ) le remplaça pour les dernières semaines de tournage et participa activement à la post-production. Même s’il n’est pas clairement accrédité, son implication au long-métrage ne se conteste pas selon les propos d’une partie du casting.

Quoiqu’il en soit, un large public va apprécier « Bohemian Rhapsody » grâce à sa distribution, à certaines séquences incroyables et à la reconstitution de moments importants, comme la conception de titres mondialement connus à l’exemple de « We Will Rock You« . Il faut aussi savoir que l’envie de chanter pendant le film, demeurera présente tout au long du biopic. D’ailleurs, la valeur de ce dernier ne serait sans doute pas autant forte sans l’acteur principal Rami Malek (« Papillon ») incarnant Freddie Mercury à la perfection. Les autres rôles ont également beaucoup d’importance tel que Mary Austin, joué par Lucy Boynton (« Le Crime de l’Orient-Express« ).

Malgré un côté un peu trop lisse, « Bohemian Rhapsody » ne dépeint pas l’image de Freddie Mercury et de « Queen ». Leur quasi-implosion et les folies du chanteur sont abordées avec une très bonne intensité. Seul petit regret, l’utilisation des effets numériques trop perceptibles au sein de quelques plans. Néanmoins, ils s’oublient vite grâce au scénario captivant.

Photo Credit : Courtesy Twentieth Century Fox

Même s’il est possible qu’une partie des fans décèlent les différences entre la fiction et la réalité, il est bien de réaliser que la durée du long-métrage reste limitée et qu’il est impossible de reprendre les moindres détails liés à Freddie et « Queen ». De ce fait, il demeure probable que des éléments sont écartés, oubliés, modifiés et scénarisés afin de rendre plus crédible et harmonieux la poésie bohémienne et homérique.

Cette réalisation donne, et donnera encore longtemps après l’envie de rocker, d’être moins sous pression, et même d’envier (sans jalouser), les personnes ayant eu le privilège de voir « Queen » en concert. S’adressant à un public amateur, connaisseur et aficionados, ce biopic est idéal afin de faire découvrir ce groupe ultime aux nouvelles générations.

Auteur : Laurent Billeter

Bohemain Rhapsody
USA – 2018 – Biographical
Réalisateur: Bryan Singer
Acteur: Rami Malek, Lucy Boynton, Aaron McCusker…
© Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.
31.10.2018 au cinéma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.