vu_pour_vous_bloodnstuff.OK(BD)

Il y a quelque chose qui me dérange fondamentalement dans les derniers concerts auxquels j’ai assisté. Pourquoi, ô grands dieux pourquoi, les premières parties me donnent plus les frissons que les têtes d’affiches elles-mêmes?

Preuve en est, encore une fois, un beau jeudi à Lausanne. Le concert au Romandie annonce complet le jour-même : Fu Manchu, un des groupes phares de la scène stoner actuelle, viendra faire vrombir la salle voûtée! En bons journalistes, nous allons voir qui s’occupe de la première partie. D’illustres inconnus ricains avec un nom difficilement prononçable au premier abord. Une oreille négligemment jetée sur leur premier album nous scotche d’emblée. Sur scène, le duo, tout d’abord timide, libère morceau après morceau un set complexe, brut et authentique. Et l’on se demande pourquoi le Romandie plein à craquer ne bouge pas tant que ça, alors que cela pogotera dur à peine les premiers riffs de Fu Manchu amorcés. Bloodnstuff nous a servi la pâtée pour nos petites oreilles averties, qu’on espère bien assouvir prochainement! ‘Du talent, du pur talent’, nous assurait en rigolant le chanteur un peu plus tôt en interview. Pour le coup, on veut bien le croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.