CD_The ShrineOK(BD)

Les accords doomy de ‘Coming Down quick’ qui déboutonnent cet album aux riffs accrocheurs caractérisent très bien le groupe: ces rockers-skaters californiens représentent parfaitement la culture van et thrashy cool des années septante, et cela comme personne de leur génération. Produit par le légendaire Dave Jerden (Alice In Chains), ce troisième album est une pure arme de destruction massive alimentée par des influences mêlant Black Flag à Hawkwind et qui, chevauchent la foudre comme Robert Duvall nous ferait exploser une plage viet- namienne dans ‘Apocalypse Now’. sur le titre ‘The Vulture’, une ode sainte au sludge, le frontman Josh Landau résonne comme un Mike Muir (suicidal Tendencies) défiant Charles Manson pour ensuite, finalement échanger son bandana avec Lemmy sur ’Savage Skull’ (un titre aux références énergiques des films de bikers seventies). Contrairement à leurs sorties précédentes, où la mission du groupe était purement de faire du skate n’destroy, le groove est cette fois poussé à son maximum. Dave Jerden (aussi connu pour avoir inventé le sampling avec Herbie Hancock’s ‘Rockit’), a appris à ces guerriers, skaters de piscines californiennes, la puissance du groove des ancêtres de la six-cordes, Iommi et Ginn… Un grand coup de chapeau aussi à Dave Wynforf de Monster Magnet pour le titre terminant cet album, ‘space steppin’. Fut un temps où il était facile de prendre ce trio de venice Beach pour de ternes copies de Fu Manchu: des punks modernes baignant dans la culture rock seventies et le sludge. Avec la superbe réussite qu’est ce Rare Breed, ces musiciens sont irrémédiablement en route vers quelque chose de plus cool, de plus intelligent, avec des compositions solides et efficaces: voici du pur rock améri- cain, groovy à souhait. venez célébrer le shrine, ce groupe doit absolument passer par votre canal au- ditif! Attention, les risques de développer une forte dépendance sont grands.  [Maud Gitter]

www.theshrineband.com

A propos de l'auteur

Articles similaires