pochette-unplugged
Le groupe de Martigny nous dévoile une facette différente et nous propose un savoureux rock débranché à la sauce Seattle, deux ans après leur opus très remarqué ‘Out From There’. Le groupe s’est très bien entouré pour l’occasion, et l’on entend de belles couleurs : cajon, cello, violon, piano…
À quoi peut-on s’attendre pour ce quatuor devenu sextet? À des réarrangements très soignés de leurs morceaux et des musiciens au top de leur forme ! La voix au premier plan et les harmonies proposées par les cordes sont très envoûtantes et forme un tout très structuré et massif. Le groupe ne cache pas son plaisir sur scène et l’enregistrement est si bien réussi qu’on a l’impression de les avoir dans la pièce. Le son est organique et vrai. Les morceaux ‘All’ et ‘Inner Fire’ sont de véritables perles, néanmoins à chacun de trouver les siennes dans cet ‘Unplugged’ prolifique. Le groupe a ouvert une nouvelle porte, à vous d’y entrer et d’y trouver l’aventure. On a envie de s’en aller et partir dans les rêveries le plus sublimes et aussi les plus inattendues…
Une surprise pour un groupe estampillé stoner plus connu pour ses lives ravageurs et puissants que pour sa touche subtile. Ici, Progstone nous dévoile une nouvelle palette, somme toute très large, de leur talent. Bravo! [Ricardo Digues]

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.