C’est une soirée qui débute au LAB avec l’Impératrice, Groupe français qui vient de sortir son premier album ‘Matahari’ aux sonorités Jazz Funk et Disco, pour passer ensuite à Mashrou’Leila (qui se traduit par « Night projet »). Groupe engagé Libanais parmi les plus en vus du Moyen-Orient, Mashrou’Leila avec son chanteur charismatique Hamed Sinno, figure qui milite pour les libertés individuelles, aura envouté le public du Lab dont une partie semblait bien connaître son répertoire mélangeant rock alternatif et sonorités orientales. La soirée se termine avec Portugal. The Man qui, comme son nom ne l’indique pas, est originaire d’Alaska. Si vous ne les connaissez pas, ce groupe Indie Pop, qui a déjà sorti 8 albums dont son dernier ‘Woodstock’  duquel provient le hit ‘Feel It Still’, ne vous laisserai pas indifférent. Le LAB ne s’est pas trompé et nous avons grandement apprécié.

Photos et texte ©Davide Gostoli

www.montreuxjazzfestival.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.