zic_kill.it.kid.OK(BD)

Leur dernier opus ‘You Owe Nothing’ fut l’un de nos plus gros coups de coeur de cette année. Pourtant, il y a cinq ans, rares sont ceux qui misaient sur un quatuor timide, qui sortait leur titre ‘Send me an Angel Down’. Le groupe a depuis bien roulé sa bosse, se targuant d’avoir écumé presque toutes les scènes d’Europe. ‘You Owe Nothing’ est un tournant décisif dans une carrière déjà bien lancée.

Originaires de Bath, charmante petite ville d’Angleterre non loin de Bristol, Kill It Kid s’est formé autour du chanteur-guitariste Chris Turpin et de la claviériste-chanteuse Stephanie Jean. Le duo a commencé dans une chorale scolaire, avant de s’entourer d’une section rythmique autant redoutable qu’efficace. Il aura néanmoins fallu attendre le courageux ‘Pray on Me’, puis le buzz créé par le morceau a capella ‘Run’, le titre le plus viral de Spotify, pour voir le groupe se faire une place dans les stations radio.

N’ayez crainte, ‘You Owe Nothing’ n’est qu’une suite de tubes qui nous balancent une sacrée claque dès la première écoute, à tel point que nos enceintes (et nos voisins) en redemandent. Nous voici immédiatement transportés dans un univers rock qui pourrait sacrément être une figure de proue d’une nouvelle scène rock anglaise. Un coup de coeur, on vous le dit !

Que diriez-vous si je qualifiais ‘You Owe Nothing’ d’intense?

Je suis assez d’accord, c’est un album très intense. Il représente beaucoup de changements personnels, mais également au sein du groupe. Il nous a fallu presque trois ans pour négocier et enregistrer cet opus. Sans oublier que l’on a tourné dans les quatre coins du globe avec presque rien, le tout accompagné de ruptures, de mariages, et devoir se créer une vie sans avoir de domicile fixe. Cet album nous a accompagnés dans tout cela.

Les années de tournées ont rendu notre son plus agressif, plus heavy. On a commencé à comprendre ce que le public recherchait. Je ne dirais pas que cet album est moins rétro comparé au précédent, mais il est une progression naturelle. Il y a des productions assez fraîches que l’on ne pouvait pas se permettre auparavant.

Il y a deux facettes de ‘You Owe Nothing’ : une très pêchue à l’image de ‘I’ll be the First’ et une beaucoup plus mélancolique telle ‘Caroline’.

Ce sont deux morceaux qui définissent très bien l’album d’après moi. Ce fut également un choix de les sortir l’un après l’autre en single. Par exemple, les paroles de ‘Caroline’ ont beaucoup de connotations différentes. J’utiliserais des mots tels qu’agressif, libre, courageux, compassion dans son sens le plus fort. La signification dépend vraiment de l’état dans lequel est l’auditeur.

En concert le 11 octobre à La Chaux-De-Fonds, le 12 octobre à Berne et le 25 octobre au Crock The Rock Festival d’Etagnières !

 

 

Concours !

Concours !

FICHE CD 

Nom de l’album : « You Owe Nothing »

Label : Warner Bros

 

www.killitkid.co.uk

 

Photos Franck Maddocks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.