cd_karin.park

De prime abord, Karin Park est une jeune et talentueuse suédoise, sexy à damner un saint. Mais peu d’entre eux se risqueront à pénétrer les ténèbres d’un opus portant son nom à merveille. Plus que le titre, il faut voir là un véritable concept où les visuels, les paroles et l’ordre des morceaux participent de concert au renforcement de l’oxymore. Vous trouverez un album de contraste, en noir et blanc, où la funambule Karin est sans cesse sur la corde. Entre la légèreté ciselée de son électro-pop et les démons qui la hantent, elle nous laisse spectateurs d’une lutte parfois avec, parfois contre mais inlassablement pour l’autre. Une recherche de rédemption plus qu’un apocalypse en quelque sorte. Si la vie n’est qu’un rêve alors elle nous entraîne dans un sommeil plus profond encore.

State of the Eye

www.karinpark.com