J’ai vu rien de moins que l’un des meilleurs concerts de ma vie en ce 16 janvier 2017… Et je ne suis ni un fan ultra du groupe, ni un mec qui n’a vu qu’une poignée de concerts. Pour vous situer, j’ai connu la sortie de Dookie (1994) et le succès phénoménal de l’époque, donc je fais partie de ce que Billie Joe Armstrong appelle les fans ‘vintage’. Mais j’avoue avoir par la suite quelque peu délaissé Green Day… C’est donc plus par nostalgie que je suis allé au concert, tout en me demandant au passage comment ce groupe pouvait se permettre de remplir encore aujourd’hui un Hallenstadion. Et dès le début du concert, j’ai compris…
C’est tout simplement l’un des meilleurs groupes de scène qui existe. C’est joyeux, spectaculaire, toujours en mouvement et, surtout, il y a cette incroyable complicité avec le public que Billie Joe Armstrong sait créer. Non seulement il parle aux gens, mais surtout il les fait monter sur scène pour les faire chanter ou jouer de la guitare; il les embrasse, les prend dans les bras, leur offre carrément l’instrument sur lequel ils ont gratté quelques notes, etc. Bref, ils sont rares, les artistes de cette notoriété qui réussissent à créer une telle proximité avec leur public. Il n’y a d’ailleurs que Bruce Springsteen qui me vienne à l’esprit, là tout de suite… Un concert parfait, donc.
Les quelques clichés ci-après ont été saisis durant les deux premiers morceaux uniquement. Ils ne reflètent donc pas tout les évènements susmentionnés, mais tout de même un stage dive de la jeune spectatrice que Billie Joe Armstrong avait invitée à chanter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.