Photo: Stéphane Schmutz /
STEMUTZ.COM »

En matière de metal sur Fribourg, deux soirées ayant lieu régulièrement sont à nommer comme références : les soirées Full Metal et les soirées Oh My F*cking God. C’est aux Full Metal qu’on s’intéresse ce mois-ci ! Il est temps de consacrer quelques lignes à ces soirées, bien connues des Fribourgeois, qui ont pour but de faire vivre la scène metal principalement suisse.


Débutées en 2008, les soirées Full Metal ont été créées par Henrique Freitas, alors bénévole au Nouveau Monde. A ce moment-là, les concerts de metal se font rares, mis à part les groupes internationaux programmés à Fri-Son et les soirées Impending Doom au XXème, créées peu avant par Christoph Noth, qui lancera plus tard le concept Oh My F*cking God. Comme tout bon programmateur et organisateur de concert, c’est sur le tas qu’il apprend ! Il propose son idée et on lui confie un budget : la première soirée Full Metal est sa première expérience en la matière, à dix-huit ans, et Zatokrev se retrouve à l’affiche !

Un stage d’une année au Nouveau Monde lui a ensuite permis d’apprendre à pouvoir gérer, en compagnie de bénévoles, ses soirées de A à Z : contact avec les groupes, production, contrats, accueil … Le reste de l’expérience, on l’acquiert avec les concerts, les imprévus (les annulations de dernières minute ou les groupes qui oublient leur matériel dans leur local à des kilomètres de là) et les idées un peu folles*)

Depuis les débuts, des noms tels que Breakdown Of Sanity, Rorcal ou Unhold ont participé aux Full Metal ! Labelliser des soirées, c’est un gage de qualité auprès du public qui finit par se pointer même sans connaître les groupes, sachant qu’ils peut s’attendre à de bonnes découvertes ! C’est qu’à Fribourg, le public metalleux est nombreux et permet d’organiser des petites soirées tout en attirant un nombre de personnes conséquent.

Le choix des groupes se fait surtout au coup de cœur, et si certaines soirées réunissent des groupes du même genre, le public semble apprécier également se prendre plusieurs sortes de metal dans les dents dans la même soirée ! Comme le 14 janvier par exemple, qui réunissait The Artifice, Orso et les pointures de Nostromo, de retour après plusieurs années !

Dans les loges, les musiciens et leur crew ont droit à un catering, un repas et un accueil cinq étoiles ! On trouve même une Nintendo 64, une tireuse à bière et un fumoir réservé au staff et groupes.

Puis c’est l’heure de se prendre sa dose de décibels avec The Artifice qui ouvre la dernière soirée en date avec son thrash et Orso poursuit avec son post metal instrumental. Nostromo, très attendu, délivre une performance brutale et parfaite qui ravit les deux cent cinquante personnes présentes, soit le double d’entrées habituelles des Full Metal !

*Comme de booker Amenra (en photo ici) pour un show acoustique à l’Eglise du Collègue St-Michel dans le cadre des vingt ans du Nouveau Monde en 2015, suivi d’un concert électrique dans la salle le lendemain !

www.fb.com/fullmetalNM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.