Le plus mythique festival de Cormoret sera de retour en 2017. Fidèle à ses valeurs, le CormoRock proposera une soirée métal le 7 avril et une soirée rock le 8 avril 2017. Avec huit groupes à l’affiche, la programmation s’est améliorée !

Informations et détails sur www.cormorock.ch et sur la page Facebook CormoRock Festival


La soirée métal du vendredi débutera avec les neuchâtelois de Churchill. Formé il y a trop longtemps pour que quiconque se souvienne de la date exacte, Churchill a décidé de timidement sortir le museau de son local confortable pour affronter la réalité des planches.
Churchill, c’est comme du punk rock sans engagement politique, comme du sludge-doom-crust-post-core sans les cheveux longs et comme du bal musette sans accordéon. Churchill ça pique un peu mais c’est fait avec amour. Churchill, c’est du hard pour jeune cadre dynamique qui se sent le besoin de s’encanailler. Churchill, ça sent bon.

Churchill

Churchill

La soirée se poursuivra avec les vaudois de Conjonctive. Conjonctive est un groupe de deathcore suisse formé en 2007 et emmené par une chanteuse et un chanteur charismatiques. Après plusieurs changements de line-up et un premier EP en 2009, le groupe envoie à ce jour une musique lourde et sombre orchestrée par les voix gutturales de Sonia et Randy. Leur premier album « Until The Whole World Dies » sort en octobre 2013 sur Tenacity Music et permet au groupe de s’imposer comme l’une des valeurs sûres de la scène extrême suisse. En 2014, Conjonctive remporte deux prestigieux awards lors des m4music grâce à son single « Somnambulant Cannibal »: « Titre rock le plus prometteur de 2014 » et « Titre de l’année ».

conjonctive

Conjonctive

En attendant la tête d’affiche de la soirée, les neuchâtelois de Oregon Trail seront sur scène avec leur post -hardcore. Relecture du hardcore moderne à travers un prisme difforme, Oregon Trail est l’expression musicale d’une violence impulsive et libre, un tiraillement constant entre mélodie salvatrice et rage primitive.

Oregontrail

Oregontrail

En tête d’affiche et alors qu’on pensait le genre épuisé depuis longtemps, les français de Smash Hit Combo persistent et signent depuis presque 10 ans dans un rap métal qui doit beaucoup à la scène US des années 90. Si Limp Bizkit et autres Incubus règnent en maitre dans les influences du groupe, ce n’est que pour mieux en tirer un groove imparable et une efficacité redoutable dans l’écriture de textes en français. Textes engagés et ancrés dans la culture des jeux-vidéos, de la surconsommation d’images, et de tout ce qui fait le 21ème siècle. Smash Hit Combo dénonce les travers de sa propre génération, mais crie aussi ses rêves et ses envies en portant fièrement l’étendard des « hardcore gamers ».  Si sa musique évolue avec le temps et ses membres, elle n’en reste pas moins énergique, puissante et relève fièrement et avec réussite un pari artistique et osé, celui de réaliser ses rêves.

Smash Hit Combo

Smash Hit Combo

La soirée rock du samedi débutera avec les Chaux-de-Fonniers de Them Stones. Largement influencé par la scène grunge de Seattle des 90’, le groupe s’oriente désormais vers un hard-rock bluesy, teinté de grunge, de métal et même de doom! Leurs prestations scéniques sont autant déjantées qu’hypnotiques et ne manqueront pas de laisser une trace indélébile à leur auditoire. Leur premier album sort fin 2015 sous la férule de Division Records. Enregistré en quelques semaines dans la villa familiale de l’ingénieur du son en devenir Valère Veya, et masterisé par le célébrissime Dave Collins à Los Angeles. Ses douze titres étonnants de par leur diversité et leur riche contenu, ce qui ne manquera pas de vous faire taper du pied !

Them Stones

Them Stones

C’est avec leur rock francophone que les broyard d’Okinawa se chargeront de la suite du programme. Le groupe a été formé en 2014 pour un radio crochet qu’ils emportent. Enregistrement du premier single « Mentor » diffusé sur Radio FR et concert à l’Estivale d’Estavayer-le-Lac. Vernissage du single à la Spirale à Fribourg. En 2015, Okinawa sort son premier album, Acte 1, et aura parcouru la Suisse Romande avec comme point culminant le Rock Oz et un super concert dans un club à Paris! En 2016, le groupe se remet à l’écriture pour un deuxième album. Tout en ayant une dizaine de dates en Suisse Romande, ils tournent le clip du deuxième single, Cici.  En octobre le groupe rentre en studio (Royal Studio à Lausanne, sous la direction de Chris Matthey) pour l’enregistrement d’un EP qui vient de sortir, prémice de l’album annoncé pour 2017.

Okinawa

Okinawa

Basé sur le littoral ouest neuchâte­lois, Rebel Duck est un groupe de Hard Rock pur et dur. Il puise son inspiration dans les plus grands noms de l’histoire du rock, tout en y ajoutant une touche bien personnelle qui redonne un nouveau souffle à ce style trop souvent plagié. Bien que la moyenne d’âge de la formation ne dépasse pas la vingtaine, le «Duck N’ Roll » proposé par ces musiciens est solide et dynamique, aux couleurs des Etats-Unis d’Amérique. Grâce au travail très pointu du producteur Pascal Brunkow de « Damp Production » (Moonraisers, Junior Tshaka, Elkee), l’album « Hard Rock City » sorti en 2015 vous fait voyager dans l’univers de Rebel Duck; un fond rock teinté de blues, d’une pointe de métal, sublimé d’une « Power Ballad », pleine de sensibilité et d’émotion. Vous vous laisserez surprendre par la voix rocailleuse, ces accords électriques, ces rythmes puissants soutenus par des lignes de basses redoutables.

Rebel Duck

Rebel Duck

En tête d’affiche le samedi, ce sont les genevois JetLakes. Après le succès radio de leur premier EP en 2015, « Projections », Jetlakes ont enchainé sur une série de concerts sur les scènes romandes. 2016 annonce un tournant pour le groupe. Ils travaillent d’arrache-pied à la création, l’arrangement et l’enregistrement dupremier album qui est sorti en mai. Il a été réalisé avec le producteur et ingénieur du son Steve Forward (qui a notamment collaboré avec Stevie Wonder et Paul McCartney). Le single « Thunderstorm » dont le clip, réalisé par la talentueuse équipe de Das Playground, est visionné plus de 3’000 fois en à peine une semaine. Le groupe se produit en première partie de Mika à l’Arena de Genève. Bien plus qu’un groupe aux paroles mielleuses, Jetlakes font partie de ceux qui posent sur disque les causes qui leur tiennent à cœur.  Vous l’aurez compris, écouter « Jetlakes », c’est voyager de titre en titre comme d’un pays à l’autre, d’une émotion à l’autre. Un nouvel EP sortira en avril 2017, nous devrions donc en avoir la primeur lors du CormoRock.

Jetlakes

Jetlakes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.