Reprendre son espagnol avec du CardiaC, c’est possible ! D’ailleurs « M.O.J.I.T.O » ne sonne pas – malgré son nom – comme une chanson à boire, mais se veut plutôt éducative sur l’alphabet, si si ! Bref, le chant est toujours aussi rapide, hurlé, en espagnol, et surtout recouvert de grattes / batterie / basse qui tabassent. On ne change pas une équipe qui gagne, n’est-ce pas ? Mais on peut la pimper un peu, par exemple avec des invités de marque (des musiciens de Samael, de Cypress Hill, de Cancer Bats et de Biohazard). Ceux-ci apportent leur touche, parfois discrète, mais ne changent en rien le côté hardcore-latino qui fait le son de CardiaC. Quelques belles mélodies de guitare/chant pour le plaisir des oreilles, des gros blast pour le plaisir des nuques et on finit tout ça par un morceau vâââchement death ! Paf.

cardiac.ch
Note : 4.5/5

Auteur : Alain Foulon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.