HARDCORE SUPERSTAR – Abrakadabra

Après 4 ans de silence, voilà un douzième album pour fêter les 25 ans de carrière de Hardcore Superstar !

L’album est décrit par le groupe comme un retour aux racines : ils ont collaboré avec Johan Reiven à la production, comme en 2005 pour l’album éponyme, dont cet opus ‘Abrakadabra’ pourrait selon eux être une sorte de suite. Depuis ‘Beg for it’ en 2009, le groupe a trouvé sa formule, une formule qu’ils nomment “street metal” sachant mêler glam et metal pour un sleaze ne tombant pas dans le kitsch mais qui reste accrocheur, et ce son de guitare apporté par Vic Zino qui les caractérise. L’inspiration quant à elle est plus ou moins présente sur les albums depuis, c’est toujours la loterie… Mais il semble qu’ici, “abracadabra !”, comme le dit le titre de l’album, on ait décroché le gros lot !

Comme souvent chez eux, on a droit à une belle intro avant d’entrer dans le vif du sujet : 10 titres pour 39 minutes intenses, des riffs tranchants et une bonne dose d’arrogance et de refrains qui restent en tête. Ces quatre Suédois ont toujours visé les titres qui sonnent comme des hymnes et c’est réussi. ‘Forever and a day’ peut paraître plus fade au vu de l’intensité des autres titres, mais il s’agit du seul moment où le niveau retombe. On trouve à la fin comme sur la plupart de leurs opus une balade, qui se nomme ici ‘Fighter’.

Le tout est fun, un peu contestataire et arrogant, mais surtout ça sent le week-end et donne une furieuse envie d’aller en boire une à un concert. C’est d’ailleurs le batteur Adde qui le dit : ‘cet album sera mieux partagé avec des bons amis, de la bière fraîche et des haut-parleurs au volume maximum !

Note : 5/5

Toutes les infos sur le groupe ici.

Related Posts